/entertainment/music
Navigation

La Fondation Maman Dion présente un spectacle-bénéfice virtuel

GEN - CLAUDETTE DION CHANTEUSE
Photo Martin Alarie Claudette Dion s’affaire à la Fondation Maman Dion qui présente le spectacle Ensemble pour l’avenir des jeunes samedi soir.

Coup d'oeil sur cet article

La Fondation Maman Dion se porte bien. Mais s’assurer que l’organisme survive au décès de Thérèse Tanguay-Dion, sa fondatrice, n’a pas été facile. « C’est une promesse que j’ai faite à maman », déclare Claudette Dion, la voix brisée par l’émotion.

C’est bien connu, la pandémie de COVID-19 a durement touché les fondations caritatives. L’interdiction de rassemblements a forcé l’annulation de plusieurs événements-bénéfices grâce auxquels elles renflouaient leurs coffres pour poursuivre leurs missions.

Voilà pourquoi cette année, pour amasser des sous pour aider les écoliers moins favorisés, Claudette Dion a choisi de présenter un spectacle virtuel réunissant une dizaine d’artistes. Ce rendez-vous aura lieu samedi, 20 mars, une date significative puisqu’elle marque l’anniversaire de naissance de Thérèse Tanguay-Dion.

« Je n’avais pas envie de célébrer son décès le 17 janvier, confie Claudette Dion en entrevue au Journal. J’aimais mieux fêter sa fête. Et le plus beau cadeau qu’on peut faire à maman, c’est en musique. Ce n’est pas l’accordéon à papa, ce n’est pas son violon, mais c’est senti. C’est beau. »

Bénévolement

Intitulé Ensemble pour l’avenir des jeunes, le concert enregistré la semaine dernière réunit plusieurs visages connus du paysage musical québécois, dont Roxane Bruneau, Josiane Comeau (La Voix), Guylaine Tanguay, Paul Daraîche et Marie-Élaine Thibert. L’ensemble vocal Quartum lance la soirée en reprenant Tellement j’ai d’amour pour toi, une chanson de Céline Dion datant de 1982. (Parlant de Céline Dion, de retour à Las Vegas après avoir passé plusieurs mois au Québec, sa sœur nous assure qu’elle se porte bien.)

La réponse des artistes a beaucoup touché Claudette Dion, d’autant plus qu’ils ont tous accepté de participer au concert de manière bénévole, pour soutenir la cause. « J’ai eu des frissons », commente-t-elle.

Pour les enfants

La Fondation Maman Dion a continué de remplir sa mission au cours des 12 derniers mois, mais en début de pandémie, Claudette Dion a craint de devoir suspendre ses activités, puisqu’on lui disait que contrairement aux années précédentes, elle n’allait pas pouvoir rassembler tout son monde pour remplir des sacs à dos d’effets scolaires pour 2000 enfants de 5 à 17 ans.

« Je me sentais un peu abandonnée, raconte-t-elle. Je disais : “On ne peut pas lâcher ! J’ai promis à m’man !” Ça faisait à peine quelques mois qu’elle était décédée. J’étais très triste. »

Au final, une solution de rechange a été trouvée : les jeunes ont pu recevoir des cartes-cadeaux pour s’équiper pour l’école. « Ça a mis un baume sur mon cœur, indique Claudette Dion, qui agit comme directrice générale et porte-parole. La pandémie a fait des dégâts. Les parents ont perdu leur travail. Il fallait faire quelque chose pour continuer d’aider les enfants. »


♦ La Fondation Maman Dion présente son spectacle-bénéfice samedi soir à 20 h sur livedanstonsalon.com.

♦ Prix du billet : 25 $. Le spectacle sera accessible du 20 au 26 mars.