/investigations/health
Navigation

Rares cas d’AVC avec les vaccins

Coup d'oeil sur cet article

Un total de huit personnes à travers le Canada ont subi un accident vasculaire cérébral ou une embolie pulmonaire après avoir reçu leur vaccin contre la COVID-19, selon les données de Santé Canada.

• À lire aussi: Vaccination: Christian Dubé donne l’exemple

Il s’agit d’un pourcentage minime sur les quelque 3,4 millions de doses administrées jusqu’à maintenant.

Même s’ils ont fait l’objet d’une déclaration d’effets secondaires, Santé Canada dit qu’il n’y a pas de preuve que ces accidents sont liés aux produits de Pfizer/BioNTech, de Moderna ou d’AstraZeneca.

Au total, six personnes ont subi des accidents vasculaires cérébraux (AVC) et deux autres des embolies pulmonaires en date de mardi. 

Selon Santé Canada, ce genre d’accidents n’est pas inattendu chez les personnes âgées qui ont été priorisées pour la vaccination.

Surveillance en continu

Jeudi, notre Bureau d’enquête rapportait qu’un patient de 79 ans de la Montérégie avait subi une thrombose veineuse cérébrale, une forme rare d’AVC, après avoir reçu son vaccin AstraZeneca.

« Toutes les déclarations d’effets indésirables font l’objet d’une surveillance en continu et tous les effets graves sont examinés de manière à déterminer s’il existe des problèmes d’innocuité nécessitant la prise de mesures », a dit Anna Maddison, conseillère en relation avec les médias chez Santé Canada. 

Jusqu’à présent, aucun problème d’innocuité n’a été signalé en lien avec les vaccins.