/sports/racing
Navigation

Et maintenant, la terre battue

Le jeune pilote québécois Raphaël Lessard est trahi par sa mécanique à Atlanta

Raphael Lessard
Photo courtoisie, Écurie GMS Tandis que Kyle Busch a signé sa 60e victoire dans la série des Camionnettes NASCAR, Raphaël Lessard a été forcé d’abandonner.

Coup d'oeil sur cet article

Les courses se suivent et se ressemblent pour Raphaël Lessard dans la série des Camionnettes NASCAR.

• À lire aussi: Série Xfinity: top 20 satisfaisant pour Alex Labbé

Le pilote québécois a été contraint à l’abandon, samedi à Atlanta, trahi cette fois par la mécanique de sa Chevrolet Silverado. 

Son nom apparaît au 39e et avant-dernier rang au classement final de cette quatrième étape de la saison.

Après s’être élancé de la 23e place sur la grille de départ, Lessard avait réussi à se hisser à la 11e position au 48e des 130 tours de la course quand il a commencé à sentir une vibration anormale. Tout a basculé par la suite.

« Ma camionnette était rapide, a-t-il expliqué, en entrevue au Journal. Je me battais pour la 10e place, puis il s’est passé quelque chose de vraiment particulier que je n’avais jamais vécu auparavant.

« J’ai décidé de rentrer aux puits parce que je pensais que j’avais une crevaison. De la fumée s’échappait de ma camionnette. On a changé deux pneus, mais ça n’a rien changé. »

Bris de différentiel

Finalement, son équipe a réalisé que c’est le différentiel qui était la cause de ses ennuis et, éventuellement, de son retrait de l’épreuve.

« Des engrenages ont cédé, ce qui arrive rarement, car ces pièces sont remises à neuf après chaque course, a relaté Lessard. C’est incompréhensible. Il y a dû avoir une faiblesse quelque part...

« Malgré tout, je suis retourné en piste avant de revenir dans les puits pour de bon. La camionnette n’avançait plus.

« Je ne sais plus quoi dire. On dirait qu’on est dans un trou et qu’on est incapables d’en sortir. Quand ce n’est pas un accident, c’est un problème mécanique. Ça doit cesser. »

Et de 60 pour Busch !

Kyle Busch a signé sa 60e victoire dans la série des Camionnettes NASCAR.
Photo AFP
Kyle Busch a signé sa 60e victoire dans la série des Camionnettes NASCAR.

La course a été remportée par Kyle Busch, qui signe sa 60e victoire dans la troisième division du NASCAR. Trois autres porte-couleurs de Toyota l’ont suivi au fil d’arrivée, soit Austin Hill, John Hunter Nemechek et Johnny Sauter.

Sheldon Creed et Zane Smith, coéquipiers de Lessard au sein de l’écurie GMS, ont suivi dans l’ordre.

Stewart Friesen, dont un top 3 était à sa portée, a vu son beau parcours être interrompu par une pénalité imposée à son équipe à la suite d’une manœuvre illégale dans les puits de ravitaillement. Il s’est classé au 10e rang.

Le Canadien aura toutefois l’occasion de se racheter samedi soir prochain alors que la série des camionnettes fera escale au circuit mythique de Bristol, au Tennessee, dont le revêtement sera exceptionnellement recouvert de... terre battue.

Friesen est un maître de la spécialité. Il a remporté la dernière course de la série disputée sur terre battue en 2019 au complexe d’Eldora. 

« Il sera l’un des pilotes à surveiller, c’est certain, a soutenu Lessard. C’est un gars de terre battue. Moi, je n’ai pas d’attente puisque mon expérience est très limitée. Mais bon, j’ai hâte d’affronter d’excellents pilotes. »

Et pas les moindres, devrait-il ajouter. Les Kyle Larson, Kevin Harvick et Martin Truex notamment vont participer à cette épreuve.