/finance
Navigation

Le Canadian Pacific achète une compagnie ferroviaire pour 36 milliards $

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadian Pacific a annoncé, dimanche, qu’il fera l’acquisition de Kansas City Southern (KCS) pour un montant avoisinant les 29 milliards $ US (environ 36 milliards $ CA).

La transaction, déjà approuvée par les directions des deux entreprises, fait en sorte que le CP fera l'acquisition de son concurrent pour un montant de 275$ US par action, soit une bonification de 23% par rapport au dernier cours de clôture, le 19 mars 2021, ont expliqué les deux entités dans un communiqué conjoint.

La fusion des deux entreprises permettra de créer le premier réseau ferroviaire couvrant à la fois le Canada, les États-Unis et le Mexique, a souligné le CP. L’entité canadienne est déjà bien implantée au Canada, dans le Midwest américain et dans le nord-est des États-Unis, tandis que KCS a un réseau bien développé dans les États du sud et au Mexique.

Au terme de l’acquisition, qui doit au préalable être approuvée par les autorités américaines, la nouvelle entreprise issue de la fusion se nommera Canadian Pacific Kansas City (CPKC).

Le nouveau géant du transport ferroviaire exploitera plus de 32 000 km de voies ferrées à l’aide d'environ 20 000 employés, ce qui lui permettra de générer environ 8,7 milliards $ US (10,8 milliards $ CA) en revenus par année, a-t-on détaillé. La nouvelle entreprise demeurera cependant la plus petite des six principaux transporteurs ferroviaires américains en matière de revenus.

CPKC gardera son siège social global à Calgary, tandis que l’actuel siège social de KCS, à Kansas City, deviendra le siège social américain de l’entité. Les opérations mexicaines seront dirigées, quant à elles, depuis Mexico.

«La nouvelle compétitivité que nous amènerons sur le marché du transport nord-américain ne pouvait pas mieux tomber, tandis que le nouvel Accord Canada–États-Unis–Mexique (ACEUM) rend l’intégration des chaînes d’approvisionnement entre ces trois pays plus importante qu’auparavant», a commenté le président et chef de la direction du CP, Keith Creel, par communiqué.