/sports/others
Navigation

March Madness: Quincy Guerrier poursuit son parcours

Le Québécois Quincy Guerrier
Photo AFP Le Québécois Quincy Guerrier

Coup d'oeil sur cet article

Le Québécois Quincy Guerrier a été l’un des artisans du surprenant triomphe de l’Orange de l’Université Syracuse, qui a disposé des Mountaineers de West Virginia au compte de 75 à 72 dans un affrontement de deuxième tour du March Madness, dimanche, à Indianapolis.

Guerrier a passé 35 minutes sur le parquet contre les troisièmes têtes de série de la région du Midwest. Il a inscrit 12 points et récupéré sept rebonds, réussissant deux de ses trois tirs provenant de l’extérieur de l’arc. Le joueur de 6 pi et 7 po et 220 lb a aussi effectué cinq blocs.

En attaque, Buddy Boeheim, le fils de l’entraîneur-chef Jim Boeheim, a amassé 25 points. Il a aidé son père à atteindre le Sweet 16 pour une 19e fois en 45 campagnes au sein de son établissement. L’Orange est classé 11e favori de sa région.

Sean McNeil a été le plus efficace chez les perdants avec 23 points.

Loyola Chicago cause la surprise

Dès la première partie de la journée, Loyola Chicago a fait fi du classement et signé un gain de 71 à 58 sur l’Université de l’Illinois.

Les gagnants de ce duel détenaient le huitième échelon de la section du Midwest, tandis que leurs rivaux du jour trônaient au premier rang.

Cameron Krutwig a été dominant pour les Ramblers, amassant 19 points, 12 rebonds et 5 mentions d’assistance dans la victoire.

Loyola Chicago a rapidement pris les devants 9 à 2 et n’a jamais perdu cette avance.

Il s’agit donc d’une deuxième qualification pour la ronde des 16 en trois ans pour le club de la Ville des vents, qui affiche par ailleurs un dossier de 15-5 lors du prestigieux tournoi universitaire de basketball. Selon le réseau ESPN, Loyota Chicago a rejoint Duke au sommet du classement des équipes avec le meilleur pourcentage de victoires du March Madness.

Baylor évite le piège des Badgers

Pour leur part, les favoris de la région Sud, les Bears de Baylor, ont accédé au Sweet 16 grâce à un triomphe de 76 à 63 aux dépens des Badgers du Wisconsin, neuvièmes têtes de série.

Les deux formations ont réussi 25 de leurs 55 tirs, mais les vainqueurs ont profité d’un nombre beaucoup plus important de lancers francs, touchant la cible 18 fois en 23 occasions. Pendant ce temps, leurs rivaux n’ont eu droit qu’à sept opportunités du genre et ont capitalisé cinq fois.

Matthew Mayer a obtenu 17 points chez les Bears, qui affronteront au tour suivant les Wildcats de Villanova ou le Mean Green de North Texas. Davion Mitchell et Jared Butler en ont tous deux récolté 16.

Pour les perdants, Micah Porter a inscrit 10 points. Les Badgers tentaient pour la troisième fois de renverser en deuxième ronde une équipe ayant le statut de première tête de série d’une région. Ils avaient battu Villanova en 2017, notamment.