/sports/soccer/cf-montreal
Navigation

La saison de la confirmation pour Diop

Le Français amorce sa seconde année comme gardien titulaire

FOC-MLS-SOC-SPO-CD-OLIMPIA-V-MONTREAL-IMPACT---LEG-2:-QUARTERFIN
Photo AFP Clément Diop n’aborde pas la préparation différemment même s’il est le gardien titulaire cette année.

Coup d'oeil sur cet article

À pareille date l’an passé, Clément Diop se battait pour obtenir le poste de gardien titulaire de l’Impact, ce qu’il est parvenu à faire.

Le portier français a ravi le poste qui appartenait à Evan Bush depuis plusieurs saisons, ce qui a mené au départ du gardien américain, échangé à Vancouver à la fin du mois de septembre.

À sa première saison complète comme titulaire, Diop a disputé 20 rencontres, compilant une fiche de 7-11-2, et accordant 36 buts. Ce ne sont pas des statistiques fulgurantes, mais il faut se rappeler que l’Impact a présenté la pire fiche défensive de l’Association Est de la MLS avec 43 buts accordés pour un différentiel négatif de -10.

« On a pris beaucoup de buts la saison passée et on va essayer d’y remédier cette saison, a noté Diop en visioconférence. Mais c’est mieux de prendre des buts et de faire les séries. Certaines équipes qui ont mieux fait que nous à cet égard n’ont pas joué en séries. »

Pareil 

C’est donc la première fois de sa carrière que Diop se présente au camp d’entraînement en étant assis dans le siège du conducteur. Mais, pour le vétéran de 27 ans, ça ne change absolument rien. Après tout, il doit encore faire ses preuves puisqu’il y a un nouvel entraîneur-chef, même si les deux hommes se connaissent bien. « Je me prépare de la même façon parce qu’on sait que ça sera une saison difficile encore. Je bosse énormément avec Rémy [Vercoutre] et les autres gardiens de but afin d’être prêt. »

Éducation

Avec Kiki Struna et Rudy Camacho, tous deux âgés de 30 ans, la brigade défensive montréalaise sera quand même jeune cette saison.

Derrière eux, Joel Waterman est le plus âgé, à 25 ans, mais il ne possède qu’une saison d’expérience en MLS. Luis Binks, 19 ans, en sera lui aussi à sa seconde année, alors que Zachary Brault-Guillard, 22 ans, et Kamal Miller, 23 ans, amorceront leur troisième saison.

Mustafa Kizza, 21 ans, a vu de l’action dans deux matchs la saison dernière pour un total de 64 minutes.

« On n’est pas forcément plus jeunes que la saison passée, prétend Diop. J’ai confiance en mes coéquipiers et au staff qui est là pour enseigner. Moi, je suis là pour encadrer un peu plus les plus jeunes. »

Nombreux absents

L’équipe s’est entraînée sous un ciel radieux au Centre Nutrilait lundi matin, mais, ce qui frappait, c’était le nombre d’absents. Outre Ahmed Hamdi, qui est actuellement en quarantaine, il y avait dix joueurs absents parce qu’ils sont avec leur équipe nationale. Samuel Piette, Kamal Miller et Joel Waterman ont été appelés par le Canada en vue du premier tour de qualification pour la prochaine Coupe du monde. James Pantemis, Zachary Brault-Guillard, Ballou Tabla et Zorhan Bassong représentent le Canada au tournoi de qualification olympique chez les U23, pendant que Djordje Mihailovic est avec la formation américaine. Bjørn Johnsen a été appelé par la Norvège et Mustafa Kizza, par l’Ouganda.

Préparation

Outre les absents, Lassi Lappalainen et Mathieu Choinière s’entraînent toujours à l’écart du groupe dans le cadre de leur programme de réhabilitation suivant une opération chirurgicale subie pendant la saison morte.

C’est donc dire qu’en ce moment, on s’affaire surtout à remettre tout le monde en jambes afin d’avoir de l’essence dans le réservoir pour le début de la saison.

Mais ce n’est que lors du voyage en Floride, le 6 avril prochain, que l’équipe pourra réellement amorcer le travail tactique.

Bref, on n’aura qu’une dizaine de jours et deux matchs amicaux pour apporter la touche finale aux préparatifs. Disons que ça fait un échéancier plutôt serré.