/news/society
Navigation

826 M$ pour brancher les régions à la haute vitesse

Ottawa va payer la moitié du nouveau programme, une « première historique »

Coup d'oeil sur cet article

La Coalition avenir Québec fait un pas de plus vers son objectif de brancher tous les foyers québécois à la haute vitesse avant la fin de son mandat avec la création d’un nouveau programme de 826 M$ financé par Québec et Ottawa.

Le premier ministre François Legault et son homologue fédéral Justin Trudeau en ont fait l’annonce, lundi après-midi, à Trois-Rivières.

Nommé Opération haute vitesse, le programme doit permettre de brancher 148 000 foyers du Québec au cours des 18 prochains mois grâce à des subventions accordées à six entreprises de télécommunications – Vidéotron, Cogeco, Bell, Xplornet, Sogetel et TELUS.

« Je souligne l’ambition et l’initiative du Québec dans le dossier », a déclaré Justin Trudeau. François Legault, lui, a remercié Ottawa pour sa flexibilité. C’était la deuxième fois en sept jours que les deux hommes faisaient une annonce économique côte à côte.      

  • Écoutez l'analyse de Caroline St-Hilaire et d'Antoine Robitaille avec Benoit Dutrizac sur QUB radio:   

Pénalités prévues

Avec ce nouveau programme, le prix moyen payé par les gouvernements est donc de 5580 $ par foyer. 

« C’est cher, on n’aura malheureusement pas de royautés, mais ce n’était pas rentable pour les entreprises de télécommunications, sinon », explique le député Gilles Bélanger, adjoint parlementaire de M. Legault pour le volet internet.

Les six entreprises devront déployer plus de 70 000 km de fibre optique au cours des 18 prochains mois et ont « l’obligation de brancher 100 % des foyers et de livrer au plus tard en septembre 2022 », ajoute le député, sans quoi des pénalités de 10 % s’imposeront, ce qui n’était pas le cas des autres programmes. 

Celles qui tarderont à livrer pourraient aussi perdre des contrats.

François Legault et Justin Trudeau ont participé ensemble à une annonce pour la deuxième fois en sept jours, lundi.
CAPTURE D’ÉCRAN CPAC
François Legault et Justin Trudeau ont participé ensemble à une annonce pour la deuxième fois en sept jours, lundi.

Plus de 1 milliard en jeu

Au total, la CAQ a maintenant investi plus de 1 milliard de dollars pour réaliser sa promesse de brancher tous les Québécois avant la fin de son mandat, en plus des 413 millions d’Ottawa annoncés lundi.

Actuellement, 251 000 foyers ne sont pas branchés au Québec. Comme 67 000 faisaient déjà l’objet de contrats subventionnés, il n’en reste que 36 000 dont l’avenir demeure incertain en la matière.

Pour ceux-là, « plusieurs options technologiques comme le sans fil sont envisagées en collaboration avec le fédéral », précise M. Bélanger.

  • Écoutez l'entrevue de Pierre Nantel avec Daniel Côté, premier vice-président de l'Union des municipalités du Québec et maire de Gaspé, sur QUB radio: 

M. Legault et lui l’ont d’ailleurs répété lundi : une solution sera trouvée avant l’automne 2022 pour ces 36 000 foyers. 

Autant la Fédération canadienne des municipalités que la Fédération des municipalités du Québec et la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante se sont réjouies de l’annonce.


5580 $ : Subvention par porte

148 000 : Nombre de foyers à brancher 

  • Vidéotron : 37 000 
  • Bell : 30 908 
  • Cogeco : 35 880 
  • Xplornet : 23 000 
  • Sogetel : 12 726 
  • TELUS : 8500  

À VOIR AUSSI