/news/consumer
Navigation

Jardinage: «on a hâte de remettre nos mains dans la terre»

Coup d'oeil sur cet article

La popularité du jardinage a explosé en 2020 avec la pandémie de COVID-19 et la demande en annuelles, semences, vivaces et terre promet d’être aussi forte cette année. 

Les centres de jardin ont été pris d’assaut l’année dernière, à tel point que leurs revenus ont augmenté de 91% en 2020.

«Cette année, on prévoit la même tendance surtout que les gens vont être plus préparés, a précisé Normand Charbonneau, propriétaire du centre de jardin Charbonneau L’Expert, à Laval. On voit l’engouement avec l’arrivée du printemps».

Un intérêt qui se confirme alors que certaines variétés de semences étaient déjà en rupture de stock dans des centres de jardin estriens au mois de février.

La pandémie a par ailleurs attiré de nouveaux adeptes du jardinage, a souligné M. Charbonneau, qui s’attend à une hausse des ventes à partir du mois de mai.

«Depuis la pandémie, c’est surtout une nouvelle clientèle que l’on découvre, des gens de plus bas âge, des jeunes familles qui connaissaient plus ou moins ça le jardinage.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.