/sports/tennis
Navigation

Bianca Andreescu dans le doute

Bianca Andreescu dans le doute
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

La joueuse de tennis canadienne Bianca Andreescu ne se fait pas de cachette : le doute s’est installé dans son esprit. 

• À lire aussi: Bond au classement pour Leylah Annie Fernandez

C’est ce que l’athlète de 20 ans a révélé mardi, lors d’une conférence de presse tenue dans le cadre du tournoi de Miami. 

«Il y a toujours un doute dans ma tête, mais je fais de mon mieux pour m’en débarrasser. Ce n’est pas facile comme processus, mais je travaille beaucoup là-dessus», a affirmé la championne des Internationaux des États-Unis 2019. 

Cette incertitude, Andreescu l’a développée dans la dernière année en étant ennuyée par les blessures. N’ayant disputé aucun match en 2020, la représentante de l’unifolié a effectué un retour au jeu aux Internationaux d’Australie en février dernier. Elle a été éliminée au deuxième tour du premier Grand Chelem de l’année. L’Ontarienne a ensuite atteint les demi-finales d’un événement tenu à Melbourne, mais a par la suite renoncé à trois tournois en raison d’une blessure à une jambe. 

Être heureuse

Andreescu est toutefois capable de mettre sa situation en perspective. 

«Je suis une athlète professionnelle qui met beaucoup de pression sur son corps, c’est donc normal d’avoir des douleurs ici et là. Ce n’est pas comme si j’étais la seule à me retirer de tournois et des trucs comme ça», a-t-elle analysé. 

«Il y a tellement de joueurs qui font la même chose. Je suis cependant en confiance pour ce tournoi et je mets toujours les efforts nécessaires», a ajouté la détentrice du neuvième rang mondial. 

Depuis ses débuts chez les professionnels, Andreescu s’est fait une réputation de joueuse qui a toujours de hautes attentes envers elle-même. Si elle assure ne pas avoir changé à ce chapitre, son état d’esprit est ailleurs présentement. 

«Je suis le genre de personne qui se met toujours beaucoup de pression, mais mon objectif principal est maintenant d’être heureuse sur le terrain et d’en profiter pleinement.» 

Les Canadiens à Miami

Pour l’événement floridien, Andreescu est la huitième tête de série de l’événement et bénéficie d’un laissez-passer pour la première ronde. Elle affrontera la Kazakhe Yaroslava Shvedova ou une joueuse issue des qualifications. 

Du côté des messieurs, Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov bénéficient aussi d’un congé pour le premier tour. 

Pour leur part, Milos Raonic et Vasek Pospisil ont tous les deux rendez-vous avec des joueurs provenant du tour qualificatif lors de leur affrontement de la première ronde.