/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: une chute «brutale» des cas à la fin de l’été en raison de la vaccination?

Coup d'oeil sur cet article

Au rythme où se déroule la grande campagne de vaccination du Québec, la province pourrait enregistrer une baisse dramatique de cas de COVID-19 à la fin de l’été ou à l’automne, selon Denis Leclerc, chercheur en infectiologie à l’Université Laval.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi: Vaccination prioritaire: une prochaine étape floue

«On voit déjà un effet vaccinal sur les populations déjà vaccinées, à 10% ou 15%. C’est sûr que la [vaccination] va fonctionner. Il faut s’armer de patience, parce que c’est le dernier sprint», a expliqué M. Leclerc en entrevue au Québec matin.

Il a soutenu qu’il faudra encore être très disciplinés tout au cours de l’été, en continuant de porter le masque et en gardant nos distances, par exemple.
Le chercheur s’est dit sûr de voir le rythme de la vaccination s’accélérer dans les prochaines semaines, surtout avec des millions de nouvelles doses attendues au Canada.

«Vous allez voir, ça va être très spectaculaire! À partir du moment où la population est de plus en plus vaccinée, qu’on atteint 10-15-20-40-50% de la population vaccinée, il va y avoir une chute brutale des cas d’infection», a assuré le spécialiste.

Pour revenir à une vie réellement «normale», il faudra toutefois atteindre des cibles de vaccination de l’ordre de 70% à 75% de la population, a-t-il ajouté.
«Jusqu’ici, la population participe bien, donc j’ai comme l’espoir qu’on va atteindre ce taux de 75% qui est important», a-t-il conclu. 

  • Écoutez l’entrevue de Denis Leclerc, professeur au département de microbiologie-infectiologie et immunologie à la faculté de médecine de l’Université Laval  

 

À VOIR AUSSI   

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres