/qubradio
Navigation

Baseball: pas au public de payer pour les milliardaires

BBN-BBO-SPO-TEXAS-RANGERS-V-COLORADO-ROCKIES
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Il est «indécent» de demander des fonds publics pour la construction d’un stade de baseball à Montréal en pleine pandémie, dénonce le philosophe et auteur Alain Deneault. 

• À lire aussi: Stade à Montréal: «quel genre de contribution va-t-on demander aux gens?»

• À lire aussi: Retour des Expos: Legault ouvert à financer un stade de baseball à Montréal

«Si ce projet-là était rentable, il y aurait des investisseurs pour y participer, a-t-il déclaré mercredi au microphone de Benoît Dutrizac sur QUB radio. On socialise les pertes et on privatise les profits comme d’habitude.»

«Mettez l’argent dans les poches de ceux qui le font circuler dans leur communauté, plutôt que mettre l’argent dans les poches de gens qui canalisent ces fonds-là ensuite en dehors de notre législation», a ajouté l’auteur du livre «Paradis fiscaux: la filière canadienne».

Les acteurs derrière le projet du retour des Expos sont loin d’être à court de ressources financières. La famille Bronfman détient une fortune qui avoisine les 3 milliards $. En 2017, les Paradise Papers révélaient par ailleurs que Stephen Bronfman et l’ancien sénateur libéral Leo Kolber auraient mis sur pied différents stratagèmes pour cacher 60 millions $ US dans les paradis fiscaux.

«Toutes les grandes entreprises ont compris que c’est en intégrant leur comptabilité dans des structures dans les paradis fiscaux qu’on évite de payer son dû auprès d’un État duquel on demande toujours plus de choses», a insisté Alain Deneault en entrevue.

«Ce sont des Canadiens qui ont créé les principaux paradis fiscaux de la Caraïbe britannique», a rappelé l’auteur.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.