/news/society
Navigation

Violence conjugale: les signalements en hausse de 12 %

Coup d'oeil sur cet article

Les signalements en matière de violence conjugale ont augmenté de 12 % en cinq ans, affirme la ministre de la Sécurité publique, en vertu de données préliminaires.

• À lire aussi: Un 7e féminicide en moins de deux mois au Québec

• À lire aussi: QS réclame un responsable de la lutte aux féminicides

• À lire aussi: Trop d’attente pour les auteurs de violence conjugale qui veulent de l’aide

Cette donnée est tirée du Programme de déclaration uniforme de la criminalité, pour les années de 2015 à 2020.  

Le Journal révélait d’ailleurs récemment que le nombre d’accusations reliées à la violence conjugale a explosé de 45 % depuis cinq ans au Québec.  

« Possiblement, ça découle de cette conscientisation qui fait qu’on en parle de plus en plus et que c’est un sujet qui est devenu incontournable comme société. Alors, plus de dénonciations et plus d’accusations veut dire qu’il y a plus d’enquêtes qui se font, de travail des policiers qui se fait pour mener, justement, à ces accusations », a souligné la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, en point de presse mercredi.  

Le gouvernement Legault souhaitait réagir au septième féminicide commis en sept semaines au Québec.   

  • Écoutez l’entrevue de Catherine Fournier, députée indépendante de Marie-Victorin  

« C’est un pas dans la bonne direction, dans le sens que c’est important que les gens comprennent que cette violence-là n’est pas impunie au Québec », a assuré Mme Guilbault.  

Plus de détails à venir...


Si vous êtes victime de violence conjugale, contactez SOS Violence conjugale au 1 800 363-9010 / consultez le https://sosviolenceconjugale.ca/fr

À VOIR ÉGALEMENT: