/world/europe
Navigation

La santé de l’opposant russe Navalny se détériore en prison

La santé de l’opposant russe Navalny se détériore en prison
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’avocate de l’opposant russe Alexeï Navalny, qui purge actuellement une peine de deux ans et demi de prison, a tiré la sonnette d’alarme mercredi sur son état de santé, qui se détériore depuis son arrivée dans une colonie pénitentiaire. 

• À lire aussi: Ottawa impose de nouvelles sanctions contre neuf responsables russes

• À lire aussi: Russie: Alexeï Navalny compare sa détention à Star Wars

• À lire aussi: Poutine dénonce les critiques européennes et se fera vacciner mardi

Olga Mikhaïlova, l’une des avocates du principal détracteur du Kremlin, a indiqué à l’AFP que M. Navalny se plaignait depuis peu de « fortes douleurs au dos », ajoutant qu’il avait commencé à ne plus sentir l’une de ses jambes mardi.

L’opposant a pu voir un neurologue mais celui-ci ne lui a pas dit son diagnostic, se contentant de lui donner des cachets d’Ibuprofen, un médicament anti-inflammatoire.

« C’est là tout son traitement », a-t-elle regretté, sous-entendant que ces cachets n’ont pas aidé. « Je ne sais pas ce qui ne va pas chez lui. Il devrait voir un véritable médecin », a ajouté Mme Mikhaïlova.

L’avocate a ajouté qu’elle n’a pas pu avoir accès mercredi à son client, qui est détenu dans une colonie pénitentiaire de Pokrov, à 100 km à l’Est de Moscou, réputée comme l’une des plus dures de Russie.

L’un des principaux collaborateurs de M. Navalny, Léonid Volkov, a pour sa part estimé que l’administration pénitentiaire pourrait chercher à camoufler le fait que l’opposant a été transféré à l’infirmerie.

« Nous ne savons pas où Alexeï Navalny se trouve et pourquoi on le cache à ses avocats », a-t-il écrit sur Facebook.

Une autre collaboratrice, Maria Pevtchikh, a dit être « extrêmement préoccupée » par la « détérioration rapide de son état de santé ». « Nous pensons que la vie de Navalny est en danger et exigeons que l’accès soit donné à ses avocats », a-t-elle écrit sur Twitter.

Militant anticorruption et principal opposant au président Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, 44 ans, a survécu l’année dernière à un empoisonnement au Novitchok, agent innervant développé à l’époque soviétique à des fins militaires, qui l’avait plongé dans le coma.

La santé de l’opposant russe Navalny se détériore en prison
AFP

Revenu en Russie en janvier dernier d’une convalescence en Allemagne, il a été immédiatement arrêté et condamné dans une affaire de fraude datant de 2014, qu’il dénonce comme politiquement motivée.

Depuis son arrivée au camp de Pokrov, M. Navalny a pu décrire sur les réseaux sociaux à deux reprises ses conditions de détention, affirmant que sa vie quotidienne de prisonnier est comparable à celle d’un « Stormtrooper » dans le « remake russe de La Guerre des étoiles » à cause de la rigide discipline en place.

Il a comparé sa colonie pénitentiaire à un « camp de concentration ».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.