/world/usa
Navigation

Sesame Street lance de nouvelles vidéos éducatives sur le racisme

Sesame Street lance de nouvelles vidéos éducatives sur le racisme
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le célébrissime programme télévisé américain pour enfants Sesame Street vient de lancer de nouvelles vidéos pour encourager le dialogue sur le racisme avec les enfants, intégrant ses personnages les plus connus et de nouvelles marionnettes représentatives de la diversité américaine. 

Dans l'une des nouvelles vidéos mises en ligne mardi sur le site de l'émission, «Explaining Race», on voit deux nouvelles marionnettes, un père afro-américain Elijah et son fils Wes, discuter avec Elmo, personnage emblématique de l'émission, des différences de couleur de peau dues à la mélanine, mais aussi de l'importance de ne pas laisser les différences d'apparence faire oublier qu'on appartient tous à la même espèce humaine.

Près d'un an après les grandes manifestations contre les injustices raciales qui ont suivi la mort de George Floyd, cette vidéo d'environ trois minutes s'inscrit dans le cadre d'une nouvelle série intitulée «l'ABC de l'éducation sur le racisme», qui vise à «fournir aux familles les outils nécessaires pour éduquer sur le racisme et avoir des conversations ouvertes avec les jeunes enfants», a expliqué dans un communiqué Sesame Workshop, l'association qui réalise l'émission.

Dans une autre vidéo qui doit sortir prochainement, des marionnettes incarnant des personnages d'origine hispanique seront confrontées à un évènement raciste dans une épicerie.

«Avec la confiance dont nous bénéficions auprès des familles, nous avons la responsabilité de parler publiquement sur le racisme», a indiqué Kay Wilson Stallings, vice-présidente au Sesame Workshop responsable de la création, citée dans le communiqué.

«Le travail de démantèlement du racisme commence par aider les enfants à comprendre ce qu'est le racisme et comment il blesse et affecte les gens».

«Sesame Street», émission lancée en 1969 et présente dans plus de 150 pays, est une référence en matière de programmes éducatifs. Elle avait déjà lancé un programme contre le racisme suite à la mort de George Floyd, diffusée notamment lors d'un «town hall» sur CNN.