/finance
Navigation

Budget Girard: Québec injectera plus de 200 millions $ dans l’industrie touristique

Le gouvernement financera notamment des campagnes de promotion

VOY-RANDONNEES-QUEBEC
Photo courtoisie, SÉPAQ

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement veut encourager les propriétaires d’attraits touristiques et d’hôtels à investir pour se préparer à la pleine reprise du secteur touristique.

• À lire aussi: Budget Girard: les choix difficiles attendront après les élections

• À lire aussi: Finances du Québec: voici 10 choses à retenir du budget Girard

Québec investira 35 millions $ pour prolonger, jusqu’en 2023, le Programme d’appui au développement des attraits touristiques.

Infrastructures et promotion

De plus, le gouvernement versera 24,6 millions $ aux pourvoiries pour leur permettre d’améliorer leurs infrastructures et d’offrir la réservation en ligne.

La Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) n’est pas en reste puisqu’elle recevra 15,5 millions $ sur cinq ans. Elle prévoit notamment aménager 33 nouvelles unités de prêt-à-camper, rénover des chalets, améliorer ses installations pour les handicapés, mettre à niveau des installations sanitaires et se doter d’une flotte de vélos électriques en libre-service.

Par ailleurs, pour inciter les Québécois et les autres Canadiens à visiter la province, le gouvernement investira 29 millions $ dans des campagnes de promotion. Québec réserve également près de 15 millions $ pour favoriser la tenue de festivals et d’événements.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Enfin, le gouvernement prévoit 25 millions $ de plus pour la « relance » des centres-villes et 30 millions $ pour donner un coup de pouce aux producteurs de boissons alcooliques artisanales.

En tout, ce sont près de 215 millions $ de plus que Québec entend consacrer au secteur touristique au cours des prochaines années.

Ces sommes s’ajoutent aux quelque 825 millions $ annoncés l’an dernier.

Rien pour les restos

Notons que le budget ne prévoit rien de spécifique pour les restaurants, qui continuent d’être durement touchés par la COVID-19.

Le gouvernement a toutefois confirmé le maintien des programmes d’aide d’urgence « tant que la situation sanitaire l’exigera », ce qui pourrait lui coûter 193 millions $ de plus.

  • Écoutez l'entrevue avec Martin Soucy, président-directeur général de l’Alliance Touristique du Québec sur QUB radio