/entertainment/celebrities
Navigation

Jeff Boudreault vient de lancer son premier gin

- : - : echos_vedettes_000317268
Photo Échos Vedettes, Valérie Blum Le comédien québécois Jeff Boudreault

Coup d'oeil sur cet article

Depuis qu’il s’est lancé en affaires avec la microbrasserie Beemer, qui a vu le jour en 2017, Jeff Boudreault a plein de projets pour l’entreprise, qui comprend aussi une distillerie et qui vient de mettre sur le marché son premier gin. Si la route pour y parvenir a été longue et ardue, le comédien entrepreneur a maintenant le vent dans les voiles. 

En janvier 2020, après de longs délais de livraison, Jeff Boudreault et son équipe de chez Beemer, à Roberval, recevaient enfin l’alambic (appareil servant à la distillation) en provenance d’Allemagne qui allait leur permettre de lancer leur distillerie. Ils ont tout juste eu le temps d’élaborer quelques recettes avant que la pandémie de COVID-19 mette un frein à tout ça.

«Comme on avait une grande quantité d’alcool et que ce n’était pas le moment de lancer de nouveaux produits en sachant que la population avait un grand besoin de gel désinfectant, on a décidé de changer notre fusil d’épaule. On a créé un gel désinfectant pour les mains qui s’appelle Pur Boréal. On a fourni bien des gens au Saguenay–Lac-Saint-Jean et un peu partout au Québec.»

Le produit est toujours en vente sur le site internet de Beemer.

Un produit de chez nous

Quelques mois plus tard, ils se sont remis à l’ouvrage pour créer leur premier gin de type London dry, qui vient de faire son entrée dans les SAQ. «C’est un gin “agrumé” et un peu herbacé, dans lequel on n’a pas ajouté d’édulcorant.»

D’autres produits seront lancés plus tard, dont une vodka. «Un conseiller russe a travaillé avec nous là-dessus. C’est une vodka faite d’alcool de grains et d’alcool à base de bleuets, notre fruit régional au Saguenay-Lac-Saint-Jean, mais ça ne goûte pas le bleuet. On va aussi faire une liqueur de camerise et une liqueur de bleuet.»

- : - : echos_vedettes_000317268
Photo Agence QMI, Dominick Gravel

À l’heure où on encourage la consommation de produits locaux, la compagnie québécoise se renouvelle. «On a le vent dans les voiles. On a de nouveaux investisseurs qui vont travailler avec nous. Je ne peux pas encore les annoncer parce que le contrat n’est pas signé, mais je trouve ça le fun, car je ne serai pas le seul porte-drapeau de Beemer.»

Il mentionne toutefois que les investisseurs sont des personnalités connues.

Une maison bigénérationnelle

Depuis quelques années, le comédien habite à Bromont, dans une maison écologique et bigénérationnelle, avec son père. «Il a 80 ans et ça fait 12 ans qu’il habite avec nous. Il avait son appartement dans l’autre maison qu’on avait, et il a le sien dans celle-ci. Ça se passe super bien. C’est sûr qu’avec la pandémie on fait très attention. Mes enfants vont à l’école et je ne veux pas qu’ils côtoient leur papi et qu’ils risquent de le contaminer. Quant à ma blonde, elle est dans le domaine de la santé, elle est dentiste.»

Son plus jeune, Emmanuel, 7 ans, est en première année, et sa fille adoptive, Marie, 15 ans, est en troisième secondaire. «Elle faisait de l’athlétisme avant que la COVID ne mette un frein à tout ça. En plus, elle s’est fait mal à la cheville cet hiver en faisant de la planche à neige. Elle a été opérée, mais ça a mis fin à sa saison sportive.»

Quant à son aîné, Victor, 18 ans, il a décidé de prendre une année sabbatique après avoir commencé un cours à distance au cégep l’automne dernier, formule qu’il ne trouvait pas évidente. «Il travaille pour l’usine de pneus Robert Bernard, à Granby. Il s’est inscrit dans un cours de vente qui va commencer l’automne prochain. Je le laisse aller. Il est motivé.»

Les tournages de «District 31» - où il interprète le journaliste Jean Brière - viennent de s’achever et reprendront en août. Jeff Boudreault passera l’automne sur les plateaux, puisqu’il tournera également dans la troisième saison de «La Maison-Bleue», où il incarne le gouverneur du Saguenay, et poursuivra les tournages du film «La cordonnière», de François Bouvier, adapté du roman de Pauline Gill, où il joue le père du personnage principal, campé par Rose-Marie Perreault.

Le London dry gin de la Distillerie Beemer est offert dans les SAQ. Le gel désinfectant et les points de vente des bières sont affichés sur le site microbeemer.com. «District 31» est diffusée du lundi au jeudi à 19h, à Radio-Canada, et la deuxième saison de «La Maison-Bleue» est présentée sur l’Extra de Tou.tv.