/sports/racing
Navigation

Lessard fait trembler la terre... battue

Aucun pilote n’a roulé aussi vite que le Québécois à Bristol

MOT-NAS-SPO-NASCAR-CAMPING-WORLD-TRUCK-SERIES-PINTY'S-TRUCK-RACE
Photo AFP Raphaël Lessard (24) participera à sa toute première course sur terre battue, samedi soir, sur le mythique circuit de Bristol à bord de sa camionnette Chevrolet Silverado.

Coup d'oeil sur cet article

Ce n’était que des essais libres, mais peu importe. Personne n’a roulé aussi vite que Raphaël Lessard vendredi sur le circuit ovale d’un demi-mille de Bristol.

• À lire aussi: Le dossier NASCAR n’est pas clos à Granby

Deux des trois divisions majeures du NASCAR font escale en fin de semaine au mythique complexe du Tennessee, mais dans un contexte fort particulier puisque la piste, habituellement asphaltée, est recouverte de terre battue.

Malgré le fait qu’il n’a jamais couru sur ce type de surface, le jeune pilote québécois a inscrit le chrono le plus rapide de la journée dans la série des Camionnettes Camping World.

Et toutes catégories confondues, devrait-on indiquer, puisqu’aucun pilote, ni même de la Coupe NASCAR, la discipline-reine du stock-car, n’a été en mesure d’abaisser le temps de 19,384 secondes que Lessard a réalisé lors de la première des deux séances préparatoires en prévision de la course qui aura lieu samedi soir.

« C’est amusant »

Au bout du fil, le Beauceron s’est montré satisfait de sa journée, quoiqu’il s’attende à un tout autre scénario pour la suite des choses.

« C’est amusant de courir sur la terre battue, a-t-il fait savoir, mais, comme je l’avais prévu, les conditions de piste changent rapidement. J’ai obtenu mon meilleur temps en début de séance, au moment où les conditions de pistes étaient idéales. C’est devenu plus glissant par la suite », a-t-il poursuivi.

Ben Rhodes s’est montré le plus rapide lors du second entraînement en parcourant le tracé en 20,703 secondes. Lessard, lui, a dû se contenter du 16e rang avec un temps de 20,957 s.

« La piste n’était plus la même en fin d’après-midi et il fallait être plus prudent, a-t-il avoué. Ça risque d’être plus compliqué pour la course où l’expérience de certains pilotes sera un atout important. »

Pour cette seule épreuve de la saison sur la terre battue, quatre courses qualificatives de 15 tours chacune, prévues samedi en fin d’après-midi, serviront à déterminer les positions sur la grille de départ de l’épreuve principale, dont le départ sera donné à 20 h. Au total, 11 pilotes vont s’affronter dans chacune de ces courtes épreuves. Quatre des 44 engagés seront éliminés.

Lessard, lui, s’élancera de la troisième place (décidée par un tirage au sort) lors de la troisième course. Dans son groupe, on retrouve Kyle Larson, Chase Briscoe et Daniel Suarez, trois pilotes réguliers de la Coupe NASCAR qui ont choisi de courir également en Camionnettes.

Kevin Harvick, Martin Truex Jr, Ryan Newman sont d’autres têtes d’affiche qui vont aussi tenter leur chance en Camionnettes.

Friesen parmi les favoris

Lessard ne sera pas le seul pilote canadien à participer à cette course inédite. Son compatriote Stewart Friesen, un maître de la terre battue, est considéré comme l’un des grands favoris pour remporter la course.

L’Ontarien est le dernier pilote à avoir paradé dans le cercle du vainqueur sur terre battue dans la série des Camionnettes. C’était au circuit d’Eldora, dans l’État de l’Ohio, en août 2019. Son épouse, Jessica, une autre habituée de la spécialité, tentera de participer à sa première course de Camionnettes.