/news/currentevents
Navigation

Médecin québécois accusé de meurtre prémédité

D’autres décès suspects seraient en lien avec cette affaire dans la ville d’Hawkesbury

Coup d'oeil sur cet article

Un médecin de Dollard-Des Ormeaux travaillant dans un hôpital ontarien où plusieurs morts suspectes sont survenues a été accusé de meurtre prémédité vendredi.

• À lire aussi: Le milieu médical est sous le choc

• À lire aussi: Médecin accusé de meurtre prémédité : «Je n’ai jamais vu ça»

« Nous avons été appelés à l’hôpital [jeudi] soir pour une mort suspecte. L’homme a été arrêté. Nous enquêtons sur d’autres décès suspects », a confirmé au Journal le porte-parole de la Police provinciale de l’Ontario (PPO), Bill Dickson.

Les autorités n’ont pas dévoilé le nombre de victimes et les circonstances entourant leur mort.

Le Dr Brian Nadler, 35 ans, a été placé en détention après avoir comparu tôt en après-midi au palais de justice de L’Orignal, à une dizaine de kilomètres de l’hôpital général de Hawkesbury et District, où il pratique la médecine interne.

Le médecin québécois Brian Nadler a été arrêté à l’Hôpital général de Hawkesbury et District en Ontario jeudi soir.
Photo LinkedIn
Le médecin québécois Brian Nadler a été arrêté à l’Hôpital général de Hawkesbury et District en Ontario jeudi soir.

Le résident de Dollard-Des Ormeaux, une ville située dans l’ouest de l’île de Montréal, a été inculpé d’un chef d’accusation de meurtre au premier degré.

« Le Dr Nadler maintient son innocence et les accusations seront vigoureusement défendues », a certifié l’avocat de l’accusé, Alan Brass.

L’hôpital rassure

L’Hôpital général de Hawkesbury et District, fréquenté par de nombreux patients québécois, a assuré dans un communiqué que tous les privilèges du Dr Nadler avaient été révoqués.

L’établissement de santé est situé du côté ontarien de la rivière des Outaouais en face du village québécois de Grenville, dans les Laurentides. 

Photo Marc Desrosiers

Hawkesbury est majoritairement composée de Franco-Ontariens, comme Sébastien Fournier, qui a été traité par le Dr Nadler au début février pour une embolie pulmonaire sévère.

Comme d’autres de ses patients et des collègues, l’homme de 38 ans n’en revenait pas en apprenant l’arrestation du médecin.

Brian Nadler a obtenu son diplôme de l’Université McGill à Montréal, en 2010. Il a ensuite complété sa résidence à la faculté de médecine de l’Université de la Saskatchewan de 2014 à 2018.

Déjà blâmé

En 2018, il a été doublement blâmé pour conduite non professionnelle par le Collège des médecins et chirurgiens de la Saskatchewan alors qu’il exerçait à l’hôpital St. Paul, à Saskatoon.

Dans la nuit du 19 au 20 août 2014, il a d’abord altéré le dossier médical d’un patient. Puis, lors d’une discussion avec un résident senior, Brian Nadler a qualifié une autre médecin de « bitch » après avoir eu une altercation avec celle-ci. 

Au cours de cette conversation, il a informé son collègue qu’il avait eu « envie de [la] gifler ».

Selon son profil LinkedIn, il aurait passé un an entre 2018 et 2019 à l’école de médecine de l’Université du Nevada à Reno, pour une formation en gériatrie, avant de commencer à travailler en Ontario. 

Brian Nadler devrait à nouveau comparaître le 6 avril, à L’Orignal, en Ontario.