/lifestyle/food
Navigation

Dans la cuisine avec Kim Richardson: une amoureuse de chocolats

CASA 0327 Dans la cuisine
Crédit photo Geneviève Marin Kim Richardson

Coup d'oeil sur cet article

Comme le dit et le chante Kim, We are family. « J’ai été élevée enfant par ma grand-mère. La famille c’est important. La pandémie m’a donné le goût, comme beaucoup de Québécois, de cuisiner. Cela m’a permis d’oser surtout et de me lancer dans la réalisation que je n’aurais jamais osée avant ». Elle est toujours très active, que ce soit pour le formidable spectacle téléchargeable, Harmonium Symphonique de Serge Fiori – à qui elle rendra hommage avec une pléiade d’artistes grâce au spectacle pour L’histoire de mes chansons – ou encore tous les vendredis en direct, en compagnie de son ami Gregory Charles, disponible sur son site web. 

Questionnaire gourmand  

Pour commencer la journée, thé ou café ? 

Thé, notamment le thé Twinings, thé en vrac Earl Grey.


Croissant ou gruau, fruit... ?

Gruau avec des fraises ou bleuets, parfois, j’aime aussi bien manger des œufs durs le matin.


Pain tranché ou baguette ? 

Pain tranché, notamment le pain brun à grains multiples.


Fromage ou dessert ?

Kim est particulièrement fière de son gâteau au formage fait maison.
Photo courtoisie
Kim est particulièrement fière de son gâteau au formage fait maison.

Dessert, bien sûr ! Dernièrement, j’ai fait un gâteau au fromage et le résultat est extraordinaire, un grand succès dans mon entourage.


Viande ou poisson ? 

La volaille et le saumon ou la truite, j’adore et j’en mange souvent.


Avec le steak, salade ou frite ? 

Kim est plus du type frite que salade !
Photo Adobe Stock
Kim est plus du type frite que salade !

Frites, sans hésiter !

C’est tellement bon les frites, je craque tout le temps.


Caramel ou chocolat ?

L’amoureuse de chocolat noir préfère surtout le 70 % de cacao.
Photo Adobe Stock
L’amoureuse de chocolat noir préfère surtout le 70 % de cacao.

Chocolat, je suis une amoureuse de chocolat à forte teneur chocolatée, du 70 % de cacao, mais aussi souvent du 85 %. J’adore le chocolat puissant donc peu sucré. 


Gâteau ou biscuit ?

Gâteau, oh que oui, mais les tartes aussi.

En fait, j’ai un faible pour le gâteau aux carottes, surtout si on ajoute des petits morceaux d’ananas, c’est vraiment un merveilleux souvenir d’enfance. 


Bière ou vin ? 

Vin. Généralement des vins du Chili, Argentine, de France, particulièrement le Bordeaux. 


Bulles ou cocktail pour l’apéro ? 

Cocktail, j’ai bien hâte d’aller dans un bar avec mes proches et amis pour prendre un bon cocktail, comme le Gin Tonic, bien dosé ou parfois, une Vodka canneberge.


Présente-moi ton accessoire de cuisine chouchou et pourquoi l’avoir choisi ?

Mon mélangeur à socle KitchenAid parce qu’il a tellement d’utilisations. Il réduit le temps de préparation de la pâte à biscuits, de la pâte à gâteau, de la purée de pommes de terre et bien plus encore. Je ne me vois pas m’en passer.


As-tu un petit rituel lorsque tu prépares les repas ? 

J’écoute des podcasts, ça me détend. Je bouge dans la maison, alors j’ai mes écouteurs sans-fil. J’écoute souvent de l’humour, de l’actualité, mais plus particulièrement The Daily Show avec Trevor Noah.


As-tu une recette chouchou que tu fais à tes invités ? 

La lasagne faite maison. Je mets de la ricotta, du mozzarella et du parmesan, j’ajoute aussi des épinards. Mais mon vrai secret, c’est grâce à mon voisin. Un Italien d’origine qui me permet de prendre les tomates de son jardin avec lesquelles je fais la sauce. C’est exceptionnel, ça change tout au niveau du goût.


Raconte-moi la réalisation culinaire dont tu es la plus fière. 

Ma première tarte aux pommes faite en mai 2020. C’est ma tarte préférée. Faire la croûte m’a toujours intimidée, mais j’ai finalement osé l’essayer. C’était un grand succès. Je suis à la recherche de sucre granulé pour mettre sur ma croûte de tarte, pour que ce soit encore plus croustillant, mais j’ai de la difficulté à en trouver en magasin.


Dis-nous qu’il t’est déjà arrivé de servir un plat complètement raté.

Bien sûr ! Il y a eu quelques occasions où j’ai été distraite par quelque chose et j’ai trop cuit le poulet rôti. C’était sec et brûlé, mais nous l’avons mangé quand même. Mais j’ai trouvé la parade... Recouvert de sauce, ça passe mieux à la dégustation. Vive la sauce brune pour réparer les erreurs (rire).


Meilleure expérience culinaire à vie au restaurant ?

Le restaurant japonais Sho-Dan est apprécié pour son menu dégustation.
Photo tirée du site Instagram @restaurantshodan
Le restaurant japonais Sho-Dan est apprécié pour son menu dégustation.

Le restaurant japonais Sho-Dan. J’ai pris le menu dégustation et ce fut un pur délice. Le prix en valait la peine, je m’en souviens encore même si cela fait des années. À Paris, Au Pied de Cochon, pour la bonne cuisine et la belle ambiance. Les fameux Bouchons de Lyon, petit bistro de la cuisine lyonnaise et l’extraordinaire cassoulet de Carcassonne. Genre de plat que tu dois absolument faire une marche ensuite (rire).


Ça sentait quoi chez toi, dans la cuisine, lorsque tu étais petite ?

Ça sentait tous les jours des plats différents. Ma grand-mère avait un menu établi avec chaque jour, une spécialité différente. Ça sentait le crème de maïs, le chou frisé, l’épinard, le poulet rôti... Et puis le dimanche, nous allions manger du poulet frit. Pour nous faire plaisir, mais aussi pour soulager ma grand-mère qui avait beaucoup à faire toute la semaine. 

Son carnet d’adresses  

Tes restos préférés ?  

  • Diese Onze, restaurant jazz sur la rue St-Denis à Montréal | Ça réunit mes deux amours, le jazz et la bonne cuisine. Mon plat préféré : Farfalle aux champignons et jus d’agneau avec du gouda fumé, roquette à l’huile de truffe et l’effiloche d’agneau braisé. Le hamburger Dièse Onze est en deuxième position. Miam miam !  
  • Villa du souvlaki – 5347, rue Sherbrooke O. | Mon premier appartement était pratiquement en face de cet endroit. Même si j’ai déménagé il y a 24 ans, je visite encore 6 ou 7 fois par année pour commander le poulet spécial: deux brochettes de poulet mariné, des frites en forme d’une pièce.  
  • L’Express – 3927, rue Saint-Denis | Un de mes restaurants préférés à visiter après un spectacle. Je ne suis jamais déçue, une valeur sûre.   
  • Le Bouclard - Paris (18e arrondissement) | Le soir de ma visite, à la table à côté de nous, il y avait Mel Gibson, j’ai pris une photo avec lui. La soirée était magnifique et nous avons très bien mangé grâce au chef propriétaire Michel Bonnemort, tout un personnage.    

Produits culinaires chouchous ?

Les oignons, l’ail et l’huile d’olive et le chou frisé pour mes smoothies le matin. 


Plat préféré au restaurant ?

C’est très compliqué, car j’aime tout et ce n’est pas facile de devoir choisir. Un très bon burger, c’est dur à battre. Sinon, couscous, raclette, fondue...


De quoi ne peux-tu pas te passer en cuisine ?

Fromage à la crème pour mes gâteaux, mais pour déguster directement. Tous les fruits, j’adore les bananes, les bleuets, les petits fruits rouges en général et surtout les fraises et j’en ai tout le temps à disposition.


Un coup de cœur culinaire ?

Le riz au jasmin aussi, c’est toujours gagnant.


Gourmandise coupable ?

Les chips, oh lala, je passe facilement à travers un sac...


Ton style de cuisine préférée ?

Italien. Japonais. Indien. Grec. Américain. Français.