/sports/hockey/canadien
Navigation

Cole Caufield signe un contrat de trois ans avec le Canadien

Coup d'oeil sur cet article

Depuis le jour de son repêchage à Vancouver en juin 2019, Cole Caufield disait qu’il rêvait de jouer le plus rapidement possible pour le Canadien. Il a fait un pas important vers cet objectif en paraphant un contrat de trois ans, samedi soir, avec le CH.

• À lire aussi: Bergevin, le cachottier

Caufield n’a pas eu besoin d’une longue période de réflexion. Au lendemain de l’élimination rapide des Badgers du Wisconsin contre l’équipe de Bemidji State, le petit ailier droit a choisi l’aventure chez les professionnels. Il aura donc porté les couleurs des Badgers pour deux saisons.

En matinée, Marc Bergevin avait un grand sourire en parlant de son choix de premier tour (15e au total) en 2019.

«Laisse-moi y penser. Je vais te revenir», a lancé Bergevin quand on lui a demandé s’il avait l’intention de s’entendre avec le petit ailier droit de 5 pi 7 po.

Au Wisconsin, Caufield a connu une saison du tonnerre avec 52 points (30 buts, 22 passes) en seulement 31 matchs. Pour ses débuts chez les pros ce printemps, l’Américain portera l’uniforme du Rocket de Laval, a confirmé l'équipe de la Ligue américaine sur Twitter.

«Caufield, c’est un joueur avec un talent exceptionnel, a répliqué Bergevin. On entend qu’il pourrait gagner le trophée Hobey-Baker [meilleur joueur de la NCAA]. Il a marqué quasiment un but par match cette saison. Mais encore là, entre les collèges américains et la LNH, c’est un très grand saut.»

L’ailier de 5 pi 7 po gagnera un salaire de 700 000$ en 2020-2021 et de 832 000$ pour les deux saisons suivantes. Il empochera également un boni de 92 500$ lors des trois saisons de l’entente. S’il devait jouer avec le Rocket, il recevra un salaire de 70 000$. Il y a également d’autres clauses de bonis allant jusqu’à un maximum de 300 000$ en 2021-2022 et de 850 000$ en 2022-2023.

Harris : un intérêt mutuel

Si Caufield a choisi de sortir de l’école, le défenseur Jordan Harris a fait un choix différent. Le choix de 3e tour du Tricolore en 2018 retournera avec les Huskies de Northeastern pour une quatrième année.

À l’image de Jim Madigan, l’entraîneur en chef des Huskies, Bergevin a rappelé que cette décision de Harris n’avait rien d’un désaveu à l'endroit du CH.

«Oui, j’ai ce sentiment (qu’il veut rester fidèle), a dit l’homme de 55 ans. On a eu des conversations. Un joueur a le choix. Il a été nommé capitaine récemment. Avec la COVID-19, c’était plus difficile comme saison et il veut revivre l’expérience pour une autre année. Je n’ai aucune indication qu’il n’a pas intérêt pour le Canadien. Il sait qu’on a consacré beaucoup de temps à le regarder et qu’on le suit. On est vraiment impliqué dans son développement.»

– Avec l'Agence QMI