/weekend
Navigation

7 ans de mauvais sexe...et quoi encore?

Coup d'oeil sur cet article

L’origine de nombreuses superstitions reste parfois bien mystérieuse. Résister à ces croyances demande, pour certaines personnes du moins, beaucoup de résistance ! Car l’envie de faire des liens entre des événements s’avère beaucoup plus facile qu’on le croit.

Or, plusieurs travaux scientifiques tendent à démontrer que la personnalité de l’individu n’est pas le seul élément à considérer quand il est question de propulser les gens vers la superstition. Les contextes anxiogènes offrent, semble-t‐il, un terreau propice aux croyances... Et les superstitions sexuelles ?

Au sens strict, une superstition est en somme la croyance qu’un lien existe entre une action (ou un événement) et des conséquences positives ou négatives. Parfois, ces peurs deviennent si importantes qu’elles occupent toute la place dans l’esprit de la personne, au point où une phobie prend forme. Les symptômes anxieux qui en découlent sont à la fois récurrents et très troublants pour la personne qui la vit. 

Huit superstitions tenaces

Si les superstitions ont la vie dure, certains domaines, sphères de vie ou métiers en comptent plus d’adeptes que d’autres. Mais qui voudrait voir sa vie sexuelle doublée de malheurs ou de malchance ? 

Voici quelques-unes des superstitions les plus populaires (formulées en affirmations, mais non validées scientifiquement) :  

  • 7 ans de mauvais sexe : pour certaines personnes, la superstition voudrait que cela se produise si vous trinquez avec de l’eau ou si vous ne regardez pas dans les yeux la personne avec qui vous portez un toast ;  
  • Une vie de mauvais sexe : cette croyance confirme cette affirmation pour qui croise un cochon, un lézard ou encore un lièvre alors qu’il.elle se dirige vers la mairie ou l’église pour se marier ;  
  • La masturbation rend sourd.e : dans certaines parties du globe, la superstition entourant la masturbation a également la réputation de faire disparaître le pénis (ou en réduire considérablement la taille). Stratégie redoutablement efficace à une certaine époque, utilisée pour dissuader les jeunes gens de s’adonner au comportement du plaisir solitaire ;  
  • Sexe oral et risque de mort : à certains endroits dans le monde, la croyance veut que si le regard des partenaires se croise lors d’un ébat sexuel oral, ils.elles risquent la mort ;  
  • Enfants aux comportements difficiles : engendrer des enfants les soirs d’orage risque de donner naissance à des enfants au tempérament difficile, pour qui croit à cette superstition ;  
  • Rester captif d’une pénétration vaginale : certaines personnes croient que le pénis peut rester captif du vagin lors d’une pénétration dans l’eau ;  
  • La taille des mains : une croyance évoque que la taille des mains donne une indication fiable quant à la taille du pénis de l’homme qui les possède ;  
  • Le côté sur lequel vous vous couchez lorsque vous êtes enceinte déterminera le sexe biologique du bébé à venir : la croyance dit que si vous dormez sur le côté gauche vous aurez un garçon et si vous dormez sur le côté droit, une fille.    

Et vous, quelles sont les choses auxquelles vous croyez en matière de sexualité ? Avez-vous déjà évalué le pour et le contre d’un comportement sexuel en fonction des conséquences possibles liées à des croyances plutôt qu’en vous basant sur les faits ou les risques pour la santé ?

Si vous avez le sentiment d’être captif-captive d’une phobie, de peurs ou d’anxiété, il est important de tendre la main vers des ressources fiables pour obtenir de l’aide.