/weekend
Navigation

Des étincelles pour illuminer sa vie

<strong><em>La technique des étincelles<br>80 clés pour rebondir en période de changement</em></strong><br>Vanessa Cahierre et Nadège Fougeras<br>Les Éditions de La Martinière<br>224 pages
Photo courtoisie La technique des étincelles
80 clés pour rebondir en période de changement

Vanessa Cahierre et Nadège Fougeras
Les Éditions de La Martinière
224 pages

Coup d'oeil sur cet article

La vie étant imprévisible, chacun doit constamment apprendre à s’adapter et à s’ajuster devant les aléas de l’existence. Si plusieurs entrevoient les changements imposés comme une contrainte, les auteures proposent plutôt de voir le changement comme une façon d’apprendre à rebondir en utilisant la technique des étincelles. Une belle façon d’illuminer sa vie et celle de son entourage.

Les nombreux obstacles qui se dressent sur notre route, qui sont malheureusement inévitables, peuvent être perçus de différentes façons. 

Au lieu de fulminer contre ces zones de turbulence, les auteures suggèrent d’entrevoir les changements comme des opportunités. Pour ce faire, on utilise la technique des étincelles qui est, ni plus ni moins, une boîte à outils pour affronter les changements en toute sérénité.

D’emblée, on recommande de se faire confiance en étant à l’écoute de ses émotions et de prendre en considération ses besoins, ce qui servira à guider les actions à prendre. 

Si la plupart des gens n’aiment pas le changement principalement parce que les anciennes habitudes sont un gage de confort, il va sans dire que ceux qui ont appris à s’adapter demeurent ceux qui s’en tirent le mieux. 

Tenter de résister au changement revient à nager à contre-courant dans un océan déchaîné, on ne peut résister très longtemps sans s’épuiser. 

La seule façon de s’en sortir est de traverser les vagues tout en gérant les courants dangereux.

Sortir de sa zone de confort

Quand la vie nous oblige à sortir de notre zone de confort, cela peut devenir une expérience épanouissante et enrichissante puisqu’elle peut permettre un virage positif dans sa vie. 

Lorsque l’on traverse une zone de turbulence, on recommande notamment de prendre davantage soin de soi, c’est-à-dire de se faire plus souvent plaisir que l’on a l’habitude de le faire, tant physiquement qu’émotionnellement. Se faire dorloter, fréquenter un musée, visiter un endroit que vous aimez et que vous n’avez pas eu le temps de voir depuis longtemps sont des exemples d’étincelles pour faire ressortir la joie en vous. Se laisser aller à la rêverie peut également être une source d’inspiration pour faire jaillir de nouvelles idées. Écrire une lettre chaleureuse à quelqu’un fera doublement plaisir. 

Plus vous serez dans la joie, plus vous sèmerez des étincelles autour de vous et plus vous traverserez facilement les changements qui s’imposent. Gardez à l’esprit que pour bien gérer les changements, il faut cesser de lutter à retenir le passé et se concentrer plutôt à construire un nouvel avenir.

À lire aussi  

Apprivoiser la zénitude

<strong><em>Les clés pour être zen</em><br>Shunmyo Masuno</strong><br>Marabout poche<br>222 pages
Photo courtoisie
Les clés pour être zen
Shunmyo Masuno

Marabout poche
222 pages

Dans un monde hyper connecté où tout va vite, demeurer zen peut paraître utopique. Dans son livre, maintenant disponible en format poche, 100 actions sont proposées pour vivre de manière zen. Évidemment, on évoque l’idée de prendre le temps de respirer en pratiquant la méditation et de faire le vide. Mais si cela n’est pas votre truc, une foule de conseils intéressants sont à votre portée. On suggère notamment de s’octroyer des moments de solitude chez soi ou en forêt, de prendre le temps d’admirer un coucher de soleil, d’oublier ses soucis au moment d’aller au lit et de tenter de prendre du plaisir à travailler en commençant par essayer de ne pas se plaindre devant une tâche à accomplir tout en donnant un sens à ses actes. Et pourquoi ne pas s’aménager un petit jardin cet été, ne serait-ce que pour planter une seule fleur ? L’idée étant de reprendre contact avec la nature d’une manière ou d’une autre tout en cultivant la paix intérieure. 

Méditer pour performer (le coup de coeur du mois)

<strong><em>Méditation sportive</em><br>Mireille Massé</strong><br>Édito<br>191 pages
Photo courtoisie
Méditation sportive
Mireille Massé

Édito
191 pages

En principe, les sportifs sont plutôt de nature compétitive. Néanmoins, il arrive que plusieurs passionnés du sport en viennent à perdre leur motivation en raison d’une blessure, d’un épuisement ou simplement par manque de temps. Dans son livre, l’auteure, qui est consultante en yoga, propose d’intégrer la méditation dans sa routine pour passer à la vitesse supérieure afin de réaliser ses objectifs. Consciente que plusieurs sportifs considèrent la méditation comme trop ésotérique ou trop passive pour s’y adonner, elle démystifie les tabous associés à cette pratique tout en décortiquant les bienfaits. La méditation permet notamment de développer sa force mentale qui augmentera son degré de motivation. La respiration, la posture, la ténacité mentale sont autant de facultés associées à la méditation qui auront un impact positif sur sa performance sportive. 

Réaliser ses aspirations

<strong><em>Ne passez plus à côté de votre vie</em><br>Saverio Tomasella</strong><br>Flammarion<br>263 pages
Photo courtoisie
Ne passez plus à côté de votre vie
Saverio Tomasella

Flammarion
263 pages

Avez-vous parfois l’impression de passer à côté de votre vie ou de ne pas utiliser votre potentiel au maximum ? Si c’est le cas, dites-vous bien que vous n’êtes pas seuls dans cette situation, car selon les statistiques, plusieurs aimeraient notamment exercer une profession différente de la leur. On se justifie en jetant le blâme sur le manque de temps, ou encore son contexte social. Le même principe s’applique dans d’autres sphères de la vie, notamment au niveau des relations qui ne sont pas toujours authentiques, trop souvent basées sur le paraître en raison de l’entourage ou de l’image projetée sur les réseaux sociaux. Ainsi, dans son livre, l’auteur propose de s’arrêter le temps de faire un constat sur ses ambitions et ses aspirations les plus profondes. Même s’il s’agit d’une quête de toute une existence, il faut s’approcher le plus possible de ses aspirations, et ce, même si pour y arriver certains échecs et quelques leçons d’humilité seront nécessaires. En fin de compte, le jeu en vaut la chandelle pour parvenir au bonheur.