/news/society
Navigation

Fête nationale: il est important de poursuivre les traditions à Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Si le gouvernement est encore responsable des festivités de la fête nationale cette année et propose un spectacle télévisé, la présidente de la Société Saint-Jean-Baptiste a avancé qu’il ne fallait pas en faire une habitude.

«On ne parle pas d’un spectacle, un spectacle Juste pour rire ou un festival, mais c’est l’ultime spectacle sur la fierté nationale d’un peuple, donc, ce qui est important, c’est de poursuivre les traditions et de poursuivre une fête à Montréal de niveau national télévisé», a mentionné la présidente, Marie-Anne Alepin, en entrevue à LCN, dimanche.

Elle a ajouté que la coutume et les habitudes sont importantes et que la Saint-Jean-Baptiste doit être considérée comme un événement en personne, mais aussi télévisuel.

«On ne devrait pas être dans la technique du retrait en ce moment. On devrait toujours bonifier... pas seulement une fête, les artistes, on a envie de les voir partout. Donc, on devrait poursuivre cette habitude de faire deux fêtes télévisées ou d’en faire trois. On peut, il y a de l’espace à la télévision», a insisté Marie-Anne Alepin.

La présidente a par ailleurs souligné l’importance de cette fête pour les nouveaux arrivants afin de leur permettre de créer un lien avec leur société d’accueil.

«En matière d’inclusion puis de cohésion nationale, et même de protection du statut du français, c’est très important», a-t-elle précisé.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.