/misc
Navigation

La pensée magique

Coup d'oeil sur cet article

C’est sans doute l’apanage des éternels optimistes, comme ma vieille...

Elle n’est pas la seule : malgré une hausse de nouveaux cas, notre premier ministre permet l’ouverture des lieux de culte à 250 personnes. 

M. Trudeau, quant à lui, ne resserre pas le goulot aux frontières. Depuis quelques jours, de nombreuses familles juives traversent la frontière canadienne en voiture. Elles arrivent des États-Unis pour fêter la Pâque juive auprès des leurs dans la région de Montréal.

Réalités parallèles

Le gouvernement Trudeau croit-il vraiment que ces voyageurs respecteront une période d’isolement de 14 jours ? Montréal serait-elle passée en zone jaune sans préavis ?

Pour ce qui est de l’assouplissement des mesures sanitaires, ne serions-nous pas partis en peur à Québec ?

Au train où la situation évolue, nos dirigeants seront sans doute forcés de retirer leurs lunettes roses. J’avoue avoir du mal à suivre.  

Zone rose

Ma vieille n’y échappe pas. Elle-même est passée en zone rose. Est-ce la réouverture prochaine du Rideau Vert qui la rend si euphorique ? Mon ado de 89 ans tire des plans sur la comète. 

  • Vous pourriez venir à la maison dimanche prochain, je vous ferais un bon petit gigot d’agneau... 
  • Môman ? Ça m’étonnerait que le dîner de Pâques en famille soit permis. 
  • On n’est pas beaucoup. Es-tu sûre ? 
  • Je suis pas mal sûre... 
  • T’es donc ben rabat-joie ! Nous autres, les vieux, on est vaccinés. 
  • Oui, mais tout le monde ne l’est pas encore. 
  • Ouais... On n’est pas sortis du bois. C’est de valeur, je le fais bon, mon petit gigot.  
  • Mom, la troisième vague est à nos portes, le gigot va rester dans le congélo. 
  • Dans ce cas-là, je vous recevrai à la fête des Mères !  

Moi, je ne parierai pas là-dessus, mais ma vieille ne se laissera pas démonter facilement. Qu’à cela ne tienne, on mangera le gigot sur la terrasse pour la Saint-Jean.