/weekend
Navigation

Nos chansons favorites de mars

Coup d'oeil sur cet article

Les mains pleines, nous avions. Tellement de nouveautés de qualité, trop de choix déchirants. L’abondante production chansonnière québécoise du mois de mars annonce un printemps beau et doux. Nous en avons retenu dix qui ont fait accélérer notre rythme cardiaque. Ç’aurait pu facilement être le double. Bonne écoute !

L’ironie du sort 

Louis-Jean Cormier

Photo courtoisie

CB – Oserais-je l’écrire ? Allez, allons-y ! L’ironie du sort, poignante réflexion sur la mort de son père, dotée d’un grandiose refrain, est la plus belle chanson pondue par Louis-Jean Cormier depuis la fin de Karkwa.

Danser avec l’ivresse 

Millimetrik (avec Tire le Coyote)

Photo courtoisie

RGM – Tire le Coyote dans une toune électro ? Eh oui, c’est possible ici avec ce morceau de Pascal Asselin, alias Millimetrik. Le beatmaker a fait appel à l’auteur-compositeur pour créer cette pièce dans un style très dansant que l’on entend rarement en français. Une idée audacieuse qui fonctionne.

Le jardin se meurt 

Vincent Vallières

Photo courtoisie

CB – La question se pose. Vincent Vallières a-t-il perdu ses illusions ? Dix ans après l’immense succès d’On va s’aimer encore, Vallières répond à cette promesse d’un bonheur conjugal éternel par cette chanson de rupture, un six minutes brutalement candide (« Le paradis de la banlieue n’a pas tenu promesse ») et enveloppant qui se termine par une longue et planante portion instrumentale où s’entrecroisent guitares et clavier. Chapeau !

Signal 

CRi revisité par Jean-Michel Blais

RGM – Jean-Michel Blais avait partagé sur Instagram quelques secondes de sa réinterprétation de la pièce Signal, de CRi. Le producteur lui a demandé d’en faire une version complète pour son album Juvenile (Remixed). Le résultat est magnifique, comme tout ce que touche Blais.

Contre la montre 

Barrasso

Photo courtoisie

CB – Le punk rock n’est pas mort. Il connaît même un regain de vie grâce à ce groupe, sous-estimé, faut-il le répéter, qui ne chante pas exactement le bonheur, respectant ainsi la tradition du genre, dans ce titre galvanisant mené par des guitares fébriles.

Les vents aimants 

Catherine Durand

Photo courtoisie

RGM – Deux ans et demi après avoir souligné ses vingt ans de carrière, avec l’album Vingt, Catherine Durand est de retour avec un nouveau titre tout en délicatesse. Une courte et belle pièce qui nous fait espérer un futur album.

Easy Target 

Les Shirley

Photo courtoisie

CB – Relisez notre commentaire sur Barrasso, ajoutez-y une sensibilité pop et le bonheur de voir une bande de filles prouver qu’on peut être Québécoises et jouer du bon rock.

Sur le quai 

Bouches Bées

Photo courtoisie

RGM – Ce sont les harmonies vocales qui font la force de ce trio formé de Roxane Filion, Janik V. Dufour et Flavie Léger-Roy. « C’est bientôt l’été », chantent les trois femmes sur ce morceau qui arrive en même temps que le printemps.

Reste encore 

Keith Kouna

Photo courtoisie

CB – Tirée d’un EP de trois chansons écrites pour la pièce de théâtre La duchesse de Langeais, de Michel Tremblay, Reste encore est du pur Kouna : du rock indomptable et poétique, sans aucun égard aux conventions.

Honey Trap 

Kandle

Photo courtoisie

RGM – Ce nouvel extrait de la rockeuse a un esprit très cinématographique qui aurait très bien cadré dans le film Death Proof, de Quentin Tarantino. Comme dans ce long métrage, où quatre protagonistes féminines menaient le bal, ce sont ici quatre femmes que l’on retrouve au micro. Ça déménage !