/news/transports
Navigation

Début des travaux d’élargissement de l’autoroute 50

Début des travaux d’élargissement de l’autoroute 50
PHOTO D'ARCHIVES, AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le ministère des Transports du Québec a entamé lundi des travaux de déboisement à L’Ange-Gardien, en Outaouais, en vue de procéder à l’élargissement à quatre voies de l’autoroute 50 sur une distance supplémentaire de 9,7 kilomètres. 

Ces travaux de déboisement visent une superficie de 15,4 hectares en bordure de l’autoroute entre le chemin Belter et la montée du Quatre, à L’Ange-Gardien. Ils devront toutefois être stoppés au plus tard le 15 avril, date butoir liée à la période de nidification des oiseaux.

Le déboisement reprendra en même temps que les travaux de construction qui eux devraient débuter vers la fin de l’été ou au début de l’automne. À ce moment, des travaux de déblais de roc, de réfection de plusieurs ponceaux et de construction du pont enjambant la route 309 seront à l’horaire.

Toutes ces opérations sont réalisées dans le cadre du projet d’élargissement de l’autoroute 50 qui consiste en la construction d’une deuxième chaussée au nord des voies actuelles, entre le chemin Findlay, à Gatineau, jusqu’à, précisément, 3,3 kilomètres à l’est du chemin Doherty, à L’Ange-Gardien. Le projet d’élargissement pour ce tronçon supplémentaire à quatre voies devrait se terminer d'ici la fin de 2023.

Bien que toujours à l’étude, la prochaine priorité du MTQ pour l’autoroute 50 sera le tronçon de 22,6 kilomètres situé entre la route 329 à Lachute et les voies séparées à Mirabel. Il restera ensuite quelque 65 kilomètres à élargir entre L’Ange-Gardien et Brownsburg-Chatham pour conclure le projet d’autoroute à quatre voies.