/opinion/columnists
Navigation

La résurrection de Coderre

Coup d'oeil sur cet article

Pour des raisons plus personnelles que politiques, Denis Coderre avait perdu le contrôle de sa carrière. D’où son éjection en quelque sorte de son poste de maire de Montréal.

Il a bien mis en scène son retour comme candidat à la mairie de Montréal. Son livre, publié ces jours-ci, sert de tremplin à son retour à l’avant-scène politique. Il a choisi TLMEP, assuré d’y trouver le plus large auditoire. L’homme ne dédaigne pas le populisme. Sa performance télévisée étant à vrai dire prévisible.

Notons que le ressuscité métamorphosé n’a pas attendu Pâques, fête de la résurrection de Jésus, pour se révéler. Ce sera donc une semaine sainte pour Denis Coderre, qui s’inscrit dans la démarche christique. Son propre chemin de croix a été douloureux jusqu’à maintenant. On ne perd pas cent livres et on ne plonge pas dans l’introspection sans perdre de sa superbe, de son ego et de son arrogance. La modestie ne sera pas sa première qualité, mais on perçoit en lui plus d’empathie et de doute.

Découvrez À haute voix, une série balado sur les enjeux de la société québécoise contemporaine, par Denise Bombardier.

Nouvelle vision

L’homme est devenu plus avenant. La politique a peu de secrets pour lui et sa vision d’une grande métropole est à l’opposé de celle de la joviale mairesse Valérie Plante, attirée par une vision idyllique, et ludique à vrai dire, de la métropole du Québec.

Denis Coderre offre donc la contrepartie de Valérie Plante. Tous les Montréalais qui ont assisté à la transformation de la ville en piste cyclable, à la multiplication des voies piétonnières et au peu d’intérêt pour le développement économique auront cette fois-ci un choix réel. 

Les errances de la mairesse, sa politique de plus en plus woke, sa rectitude politique, bref sa vision inspirée en partie de Québec solidaire trouve un écho chez nombre de citoyens. Mais les Montréalais allergiques aux idéologies à la mode trouveront en ce Denis Coderre, qui aurait fait son acte de contrition, un candidat, sinon idéal, plus réaliste. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.