/entertainment
Navigation

Plusieurs salles reprennent vie

Le bonheur de rouvrir passe avant les craintes d’une refermeture avec la 3e vague

Orchestre Métropolitain Maison symphonique
Photo courtoisie, Antoine Saito Yannick Nézet-Séguin et l’Orchestre Métropolitain ont joué pour 250 personnes masquées à la Maison symphonique, samedi.

Coup d'oeil sur cet article

C’est un soupir de soulagement qu’ont poussé certaines salles de spectacle situées en zone rouge, le week-end dernier. Le bonheur d’enfin pouvoir rouvrir leurs portes, après une fermeture de six mois, passe avant les craintes d’un nouveau reconfinement avec la troisième vague.

S’assurer de respecter à la lettre toutes les mesures dictées par la Santé publique, c’est ce que les salles montréa-laises se sont efforcées de faire avec la réouverture des derniers jours.

« Nous faisons tout en notre pouvoir pour rendre l’expérience ultra sécuritaire. J’espère maintenant que malgré la troisième vague, les établissements comme le nôtre, qui comportent peu de risque pour la propagation, ne seront pas touchés pour la énième fois », a dit Sara Castonguay, du Lion d’Or. 

Le Journal a contacté quatre salles montréalaises qui viennent de rouvrir leurs portes.

Cabaret Lion d’Or

Spectacles présentés le week-end dernier : Pierre-Yves Roy-Desmarais vendredi et Le sens du punch (avec Maude Landry, Mélanie Couture et Mathieu Cyr) dimanche.

Capacité permise : 64 personnes au lieu des 255 habituelles.

Réaction : « Voir le public assis et gazouiller un peu timidement, mais joyeusement, les applaudissements nourris, la communion, la joie, la place à la folie : ça nous a fait oublier, le temps d’un instant, les inquiétudes de la dernière année », a dit la directrice générale du Lion d’Or, Sara Castonguay.

Prochains spectacles : les Francouvertes (ce soir), Louis-José Houde (2, 9, 16, 17, 20 et 21 avril), Sam Breton (3 et 29 avril) et David Goudreault (du 6 au 8 avril). 

La Tulipe

Spectacles présentés : Dumas, de vendredi à dimanche.

Capacité permise : 171 spectateurs. Normalement, la formule cabaret peut accueillir 530 personnes.

Réaction : « Artistes, musiciens, spectateurs, équipe de salle, tout le monde est particulièrement heureux de retrouver le monde du spectacle vivant. Le bonheur est palpable », a dit le cofondateur de La Tribu, propriétaire de La Tulipe, Claude Larivée.

Prochains spectacles : Dumas (du 14 au 17 avril).

Place des Arts

Spectacle présenté : Clara Schumann selon Tony Siqi Yun, samedi après-midi.

Capacité permise : La Maison symphonique ne peut accueillir que 250 spectateurs présentement. En temps normal, sa capacité est de 2100 personnes.

Réaction : « On envisage un déconfinement progressif et graduel pour arriver au plein potentiel dans nos salles. Ce sera une longue course, et notre désir est de soutenir tout l’écosystème pour que la reprise soit la plus facile et la plus sécuritaire pour tout le monde », a dit Marie-Claude Lépine, de la Place des Arts.

Prochains spectacles : L’amour est un dumpling (à compter de mercredi, chez Duceppe), La Grande Chanson (mercredi, Cinquième Salle), l’Orchestre Métropolitain (11 et 17 avril, Maison symphonique) et l’OSM (7 et 8 avril, Maison symphonique)

Le Monastère

Spectacles présentés : Cabaret de cirque, vendredi et samedi.

Capacité permise : 100 personnes peuvent assister aux représentations. Avant la pandémie, ce nombre s’élevait à 375.

Réaction : « Après ces deux représentations, nous sommes très fiers de ce qui a été accompli par notre équipe et d’avoir été dans les premiers à offrir des spectacles, et ce, dès l’annonce de la réouverture des salles », a dit la relationniste du Monastère, Julie Desmarais.

Prochains spectacles : Programmation à venir.