/opinion/columnists
Navigation

Beaucoup de pression sur les jeunes gardiens

Coup d'oeil sur cet article

Que ce soit dans la lutte pour la première place de division ou dans la course aux séries, plusieurs jeunes gardiens de but ont de grandes responsabilités cette saison, particulièrement dans la division Est. 

Évidemment, la situation du jeune Carter Hart chez les Flyers de Philadelphie est celle qui retient l’attention, d’autant plus qu’il a été « confiné » à l’entraînement par l’entraîneur-chef Alain Vigneault, en espérant qu’il retrouve ses repères rapidement. 

Jake Allen avait eu droit au même traitement à St. Louis en janvier 2017 après que Ken Hitchcock lui eut servi le crochet quatre fois en six matchs. Allen s’était entraîné en compagnie du directeur général adjoint des Blues, un certain Martin Brodeur, qui connaissait une chose ou deux sur le métier de gardien. 

À sa première saison comme gardien numéro un des Blues à 23 ans, Allen s’était bien replacé après ses ateliers avec Brodeur. Hart n’a pas de Martin Brodeur à qui parler cependant, et Philadelphie n’est pas St. Louis. Philadelphie est reconnu comme un cimetière de gardiens. 

En plus, Hart y a été dépeint comme le sauveur et c’est lourd à porter. Hart devrait finir par s’en sortir et personne ne doute de son talent, mais ça donne la frousse lorsqu’on entend dire que son éthique de travail est suspecte.  

Hart n’a pas bien paru dernièrement, mais ses coéquipiers l’ont laissé sur la corde à linge. Les Flyers sont encore dans la lutte pour une place en séries et Hart pourrait avoir son mot à dire d’ici la fin de la saison. En attendant, le vétéran Brian Elliott tente de sauver les meubles. 

Les Flyers sont engagés dans une course aux séries avec les Bruins de Boston et leurs gardiens trentenaires, Tuukka Rask et Jaroslav Halak, mais aussi avec les Rangers de New York et leurs deux gardiens de 25 et de 24 ans respectivement, Igor Shesterkin et Alexandar Georgiev. 

Toujours dans la division Est, mais au sommet, le sort des Capitals de Washington est entre les mains de portiers de 23 et 25 ans, Ilya Samsonov et Vitek Vanecek, alors que les Penguins de Pittsburgh misent principalement sur Tristan Jarry, 25 ans. Les Islanders de New York ont un excellent jeune gardien de 25 ans, Ilya Sorokin, mais ils misent sur l’appui du vétéran Semyon Varlamov.  

Adin Hill en relève 

Dans la division Ouest, la course aux séries est palpitante entre les Coyotes et les Blues. Les blessures à Darcy Kuemper et à Antti Raanta forcent les Coyotes à miser sur le géant de 24 ans Adin Hill. Les Kings ne sont pas loin derrière, et le gaucher de 26 ans Calvin Peterson semble prendre le dessus sur le vétéran Jonathan Quick. 

Dans la division Centrale, les recrues Kevin Lankinen, 25 ans, Jake Oettinger, 22 ans, et le jeune vétéran de 25 ans Juuse Saros auront leur gros mot à dire dans les succès respectifs des Blackhawks, des Stars et des Predators. Saros est notre première étoile de la semaine. 

On mise davantage sur les « vieux » dans la division Nord et, à Vancouver, toute la pression est sur les épaules du gardien de 25 ans Thatcher Demko. Le vétéran Braden Holtby le seconde. 

Stabilité au sommet 

Andrei Vasilevskiy, Philipp Grubauer et Marc-André Fleury occupent toujours les trois premières positions de notre classement. Fait inusité, Carey Price a gagné deux rangs (34e) sans jouer. C’est parce qu’Antti Raanta n’a plus le nombre de minutes requises et qu’Ilya Sorokin, au seuil de cette limite, a alloué quatre buts sur neuf tirs, samedi à Pittsburgh.