/lifestyle/hangout
Navigation

Encore le temps de réserver son repas de cabane à sucre pour Pâques

Encore le temps de réserver son repas de cabane à sucre pour Pâques
Crédit photo: Association des salles des réception et érablières du Québec

Coup d'oeil sur cet article

Beaucoup de Québécois ont prévu de se payer un repas de cabane à sucre à la maison durant la fin de semaine de Pâques qui s’en vient et les responsables de la plateforme Ma cabane à la maison assurent que les réservations sont encore possibles. 

• À lire aussi: Pas de printemps sans se sucrer le bec

• À lire aussi: Une période très occupée pour les acériculteurs

Le système Ma cabane à la maison a été mis en place cette année dans l'objectif de sauver les cabanes à sucre dont les salles à manger sont fermées, en offrant la possibilité aux consommateurs de commander en ligne et de se faire livrer leurs repas, ou d’aller les chercher.

La plateforme a déjà reçu 85 000 commandes de repas depuis son lancement au début mars, un beau succès, selon Stéphanie Laurin, fondatrice de l'Association des salles de réception et érablières du Québec et coordonnatrice du projet.

«Beaucoup de personnes avaient planifié leur coup d'avance en vue de la fin de semaine de Pâques, mais il est encore possible de trouver des cabanes à sucre qui ont de la disponibilité pour commander des repas.»

Si le système indique n'avoir aucune disponibilité pour le dimanche, c'est parce que les épiceries Métro où sont livrées les boites seront fermées le dimanche de Pâques, a expliqué Mme Laurin, mardi, en entrevue. «Idéalement, il faudrait se faire livrer les boites le samedi.»

Les Montréalais ont répondu de façon particulièrement enthousiaste à l'appel au secours des cabanes à sucre, a-t-elle détaillé. «Les gens de Montréal ont commandé cinq fois plus de repas que les gens de Québec, qui arrivent en deuxième place des commandes. Viennent ensuite Laval, Longueuil, Gatineau. Ça ne va peut-être pas sauver toutes les 75 cabanes participantes, mais ça aura donné un bon coup de pouce.»

Il sera possible de commander des repas au moins jusqu'au 18 avril cette année.