/world/europe
Navigation

L’Espagne vaccine à nouveau avec AstraZeneca certaines populations de plus de 65 ans

L’Espagne vaccine à nouveau avec AstraZeneca certaines populations de plus de 65 ans
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’Espagne a annoncé mardi qu’elle allait élargir les populations cibles du vaccin anti-COVID AstraZeneca, soupçonné d’être à l’origine de thromboses, au-delà de la tranche des 55-65 ans lorsqu’il s’agit de travailleurs essentiels: personnel sanitaire, forces de l’ordre ou enseignants. 

• À lire aussi: Espagne: sur les plages, dans les parcs, le masque obligatoire même à distance

• À lire aussi: [EN DIRECT 30 MARS] Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi: L’Allemagne restreint l’usage du vaccin d’AstraZeneca pour les moins de 60 ans

« En ce qui concerne le vaccin AstraZeneca, au vu des nouvelles preuves scientifiques et de la fiche technique autorisée, la limite d’âge est relevée », indique le ministère de la Santé dans un communiqué mardi soir.

Seront désormais également concernés « les groupes de population prioritaires en raison de leur activité essentielle comme le personnel sanitaire et socio-sanitaire qui n’est pas en première ligne, les employés des institutions sanitaires et collectifs comme les forces de l’ordre ou les enseignants ».

Dans les faits, la population générale de 55 à 65 ans pourra donc recevoir ce vaccin, et un travailleur essentiel de plus de 65 ans encore en activité pourra également être vacciné avec AstraZeneca.

La semaine dernière, le pays avait annoncé qu’il reprenait la vaccination des 55-65 ans après avoir suspendu par précaution l’administration du vaccin AstraZeneca le 15 mars face à de graves et rares cas suspects de caillots sanguins.

Quelques jours plus tard, après le feu vert de l’Agence européenne des médicaments qui avait qualifié le produit du laboratoire anglo-suédois de « sûr et efficace », l’Espagne et d’autres pays européens avaient recommencé à injecter le sérum AstraZeneca.

Mais plusieurs pays continuent de restreindre son usage, comme la Norvège qui a suspendu son administration jusqu’au 15 avril ou l’Allemagne qui a annoncé mardi le réserver aux personnes âgées de plus de 60 ans.

Par ailleurs, les autorités sanitaires espagnoles ont indiqué que le vaccin Janssen à dose unique du géant pharmaceutique américain Johnson & Johnson, lorsqu’il serait disponible, pourra être administré aux 66-79 ans comme les autres vaccins ARNm (Pfizer et Moderna).

L’Espagne a vacciné un peu plus de 5,5% (2,6 millions) de ses 47 millions d’habitants avec les deux doses et a administré plus de 7,7 millions de doses au total, avec les autres vaccins de Pfizer/BioNtech et Moderna. 

L’Espagne compte parmi les pays européens les plus durement touchés par la pandémie, avec plus de 75 300 décès.