/qubradio
Navigation

Québec solidaire: pas d’excuses à François Legault pour un tweet controversé

Québec solidaire: pas d’excuses à François Legault pour un tweet controversé
Photo Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

La députée solidaire de Sherbrooke, Christine Labrie, ne croit pas que son parti doit présenter des excuses à François Legault après la publication d’un tweet controversé la semaine dernière. 

«Monsieur Legault, la pandémie, ce n’est pas une raison pour laisser mourir les femmes», pouvait-on lire. Le tweet a depuis été retiré.

«Je n’ai entendu que des paroles sur la violence conjugale et les féminicides jusqu’à maintenant. On a besoin qu’il passe à l’action concrètement», a-t-elle justifié au micro d’Antoine Robitaille.

Selon Christine Labrie, la création d’un comité visant à enrayer les crimes contre les femmes est un pas dans la bonne direction, mais des gestes concrets sont attendus avec impatience.

«Il y a une responsabilité quand on annonce des fonds dans un budget: s’assurer que l’argent sera versé aux organismes. On a laissé ça aller. Il y a eu du laxisme de ce côté dans la dernière année. Les fonds ont été versés dans les derniers jours», déplore-t-elle. 

  • Écoutez l’entrevue de Christine Labrie au micro d’Antoine Robitaille sur QUB radio:  

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions