/news/coronavirus
Navigation

Rien ne va plus en Ontario

Coup d'oeil sur cet article

Confronté à une hausse constante du nombre d'infections dans sa province, le premier ministre Doug Ford envisage de reconfiner l'Ontario et il a servi un sévère avertissement à ses concitoyens mardi.

• À lire aussi: [EN DIRECT 30 MARS] Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi: «J’ai vu un gouvernement qui ne sait pas quoi faire»

• À lire aussi: Troisième vague: un resserrement des mesures sanitaires envisagé dans cinq régions

Encore une fois, la province a fait état d'un bilan à la hausse avec 2336 nouveaux cas, en plus de 14 décès. En parallèle, le nombre de patients atteints par le virus a bondi au-dessus des 1000 lits occupés (1090), une hausse statistique de plus de 200 malades en 24 heures, tandis que 387 patients se trouvent aux soins intensifs (+5).

L'Ontario se maintient au-dessus du seuil des 2000 infections journalières depuis maintenant six jours.

«Nous sommes très préoccupés par la situation, les nombres en augmentation et le fait que les gens plus jeunes se retrouvent désormais aux soins intensifs», s'est inquiété le premier ministre Doug Ford en faisant le point sur la pandémie.

«Tout est sur la table présentement. Soyez prêts. Ne prévoyez rien pour Pâques. C'est tout ce que je peux vous dire. Je n'hésiterai pas à tout reconfiner s'il le faut. Je l'ai déjà fait et je le ferai à nouveau», a aussi laissé planer M. Ford, l'air grave.

«La santé est ce qu'il y a de plus important. Oui, l'économie est importante, mais ça peut attendre. Sans personne en santé, il n'y a pas d'économie», a poursuivi le premier ministre ontarien.

  • Écoutez l'entrevue de Pierre Nantel avec François Bergeron, rédacteur en chef de L'Express à Toronto, sur QUB radio: 

Statu quo

Pendant ce temps, les données du Québec ont plutôt stagné avec l'annonce de 864 nouvelles infections et de sept décès. La lente, mais constante augmentation du nombre de patients dans les hôpitaux (487, +10) s'est poursuivie, y compris aux soins intensifs (126, +6).

Devant ces données, le gouvernement Legault a opté pour le statu quo en ne resserrant pas les règles sanitaires, mais sans revenir non plus sur les allégements des dernières semaines.

Les ténors du gouvernement, dont le premier ministre François Legault et le ministre de la Santé Christian Dubé, ont cependant averti leurs concitoyens que les prochaines semaines seraient «critiques» pour évaluer comment se porte la lutte contre le virus.

Troisième vague dans l'Ouest

Pendant ce temps, la Colombie-Britannique, avec 840 cas de plus – presque autant qu'au Québec –, a donné un tour de vis mardi en fermant les salles à manger des restaurants et des bars, entre autres mesures.

La province vit présentement la plus forte troisième vague au Canada avec des bilans qui ressemblent fortement à ceux qu'elle affichait au pire de la seconde vague, en décembre. Il faut dire que la Colombie-Britannique n'a jamais été en mesure de se sortir entièrement de la seconde vague, elle qui a maintenu des bilans oscillant autour de 400 à 500 cas par jour tout l'hiver.

L'Alberta, avec 576 cas et quatre décès, et la Saskatchewan, avec 166 cas et un décès, ont aussi connu une autre dure journée dans la lignée des derniers jours.

Éclosion à Edmundston

Pendant ce temps, l'éclosion au Nouveau-Brunswick s'est poursuivie avec 14 nouvelles infections, majoritairement concentrées dans les environs d'Edmundston, près de la frontière avec le Québec. La région compte désormais 100 cas considérés comme actifs, sur les 126 que compte la province.

Les autres provinces de l'Atlantique, elles, ont été plutôt épargnées par le virus avec trois cas en Nouvelle-Écosse et deux à Terre-Neuve-et-Labrador.

La situation au Canada:    

  • Ontario: 347 570 cas (7351 décès)  
  • Québec: 310 066 cas (10 658 décès)  
  • Alberta: 147 461 cas (1984 décès)  
  • Colombie-Britannique: 99 035 cas (1455 décès)  
  • Manitoba: 34 052 cas (934 décès)  
  • Saskatchewan: 33 399 cas (434 décès)  
  • Nouvelle-Écosse: 1711 cas (66 décès)  
  • Nouveau-Brunswick: 1601 cas (30 décès)  
  • Terre-Neuve-et-Labrador: 1018 cas (6 décès)  
  • Nunavut: 395 cas (4 décès)  
  • Île-du-Prince-Édouard: 159 cas  
  • Yukon: 73 cas (1 décès)  
  • Territoires du Nord-Ouest: 42 cas  
  • Canadiens rapatriés: 13 cas    

Total: 976 598 cas (22 926 décès)

À VOIR ÉGALEMENT  

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres