/finance/business
Navigation

Sanofi va construire une usine de vaccins contre la grippe au Canada

Sanofi va construire une usine de vaccins contre la grippe au Canada
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le groupe pharmaceutique français Sanofi va investir plus de 600 millions d’euros (environ 888 millions de dollars canadiens) dans une nouvelle usine près de la ville canadienne de Toronto, afin notamment de fabriquer un vaccin contre la grippe, a-t-il annoncé mercredi. 

« On prévoit que cette installation soit opérationnelle en 2026 », a précisé le groupe dans un communiqué à l’AFP.

Le projet, qui représente « un investissement de plus de 600 millions d’euros », vise en particulier à fabriquer un vaccin développé par le groupe contre la grippe pour accroître sa disponibilité au Canada, en Europe et aux États-Unis.

Commercialisé sous le nom d’Efluelda, il s’agit d’un vaccin dit « quadrivalent », c’est-à-dire qui protège contre quatre souches du virus de la grippe, pour une protection plus large. Il est approuvé dans la plupart des pays européens.

« Cet investissement s’inscrit dans le cadre de la stratégie de croissance globale de Sanofi, dans laquelle les vaccins constituent un levier de croissance essentiel », a déclaré le groupe.

L’annonce intervient au moment où le groupe s’est fait dépasser par plusieurs concurrents, comme Pfizer et AstraZeneca, dans la course aux vaccins anti-COVID. Il a deux projets en cours, qui n’aboutiront pas à un lancement avant la fin de l’année au plus tôt.

Sanofi fait aussi l’objet de critiques de ses syndicats pour avoir engagé des suppressions de postes en matière de recherche, mais le groupe a régulièrement souligné qu’elles ne concernaient pas les vaccins.

Il a d’ailleurs annoncé l’an dernier un investissement de 500 millions d’euros pour créer en France une nouvelle usine ainsi qu’un centre de recherche, tous deux dédiés aux vaccins.