/news/coronavirus
Navigation

[EN DIRECT 1er AVRIL] Tous les développements de la pandémie

[EN DIRECT 1er AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Que ce soit au Québec ou ailleurs sur la planète, la pandémie de COVID-19 bouleverse nos vies depuis près d'un an. 

Vous retrouvez ici toutes les nouvelles au fil de la journée liées à cette crise qui frappe la population, les gouvernements et l'économie.  

Les bilans 

PLANÉTAIRE

Cas: 129 475 545

Morts: 2 826 018

CANADA

Cas: 985 944, dont 312 362 au Québec

Décès: 22 991, dont 10 676 au Québec

VOICI TOUTES LES NOUVELLES DU JEUDI 1er AVRIL

22h04 | Méga Fitness Gym: le propriétaire affirme avoir respecté les mesures

Le propriétaire du Méga Fitness Gym affirme avoir respecté les mesures sanitaires «depuis le début» pour la sécurité de ses clients. Dans un message publié jeudi soir, Daniel Marino a également reconnu être atteint de la COVID-19. 

[EN DIRECT 1er AVRIL] Tous les développements de la pandémie
Photo d'archives Stevens Leblanc

20h56 | Des vaccins surprises dans Villeray

Une trentaine de citoyens ont eu la surprise de pouvoir être immunisés sur-le-champ contre la COVID-19 grâce à une clinique éphémère déployée aujourd’hui dans le quartier Villeray pour les gens en âge d’être vaccinés. 


20h36 | La vaccination à l’auto est envisagée

Québec évalue la possibilité de créer des cliniques de vaccination à l’auto qui permettraient de faciliter la vie des personnes à mobilité réduite et de diminuer le risque de transmission des variants, selon des experts en santé publique.  


19h09 | Trois-Rivières : «Ce n'est pas le temps de baisser la garde»

La situation sanitaire à Trois-Rivières est relativement stable, mais les cas de variants poussent un peu tout le monde à redoubler de prudence.

«Le pire, c'est peut-être ce qu'on vit, mais c'est peut-être aussi à venir», a déclaré à TVA Nouvelles la Dre Marie-Josée Godi, directrice régionale de santé publique en Mauricie-et-Centre-du-Québec.


19h06 | Cinémas fermés : les films québécois d’avril gardent le cap

La fermeture des salles de cinéma de Québec, Lévis et Gatineau ne changera pas les plans des films québécois qui prennent l’affiche en avril.


19h01 | Virus: le Royaume-Uni débloque des fonds pour la réouverture de la culture

Le gouvernement britannique a annoncé vendredi débloquer une enveloppe d’environ 400 millions de livres (470 millions d’euros) pour accompagner la réouverture, après le confinement, de 2 700 organisations culturelles mises à mal par le coronavirus, dont le festival de Glastonbury.

Cette aide est issue du fonds de sauvegarde de la culture, mobilisé en urgence par le gouvernement pour le secteur culturel, très durement touché par la pandémie, dont le total s’élève à 1,57 milliard de livres (1,85 milliard d’euros), a précisé le ministère de la Culture dans un communiqué. 

Ce fonds a déjà permis d’aider «des milliers d’organisations culturelles et de conservation du patrimoine à travers le pays à survivre à la plus grande crise qu’elles aient jamais connue», a souligné le ministre de la Culture, Oliver Dowden.


17h46 | Madagascar rejoint le dispositif Covax après un revirement sur les vaccins

Le ministre de la Santé malgache a annoncé jeudi que le pays avait rejoint le mécanisme Covax d’aide aux nations défavorisées, faisant suite à une promesse récente de déployer des vaccins contre la COVID-19, après des mois de résistance du président.

«Le ministère de la Santé publique tient aujourd’hui à annoncer que nous avons accompli l’inscription à l’initiative Covax pour la procédure d’obtention de vaccin. Il y a encore plusieurs étapes à suivre, mais nous avons déjà fait le premier pas», a indiqué le ministre de la Santé, Jean Louis Hanitrala Rakotovao, dans une vidéo diffusée sur la page de son ministère. 

«Comme nous le savons tous, il y a eu une décision importante prise par le président de la République qui nous a été communiquée il y a quelques jours, concernant notre participation à l’initiative de vaccination», a-t-il ajouté. 

Le gouvernement malgache s’est résolu la semaine dernière à recourir aux vaccins contre la COVID-19, mais de façon facultative et sans pour autant abandonner le «remède» local à base de plantes vanté depuis des mois par le chef de l’État Andry Rajoelina. 


17h09 | L'Estrie n'est pas à l'abri d'une explosion des cas de COVID-19

C'est la montée des variants qui a forcé Québec à resserrer les règles. En Estrie, ils sont encore bas quand on se compare, mais on n’est pas à l'abri d'une explosion du nombre de cas dit la Santé publique.

Cette crainte est d'ailleurs à l'origine du renforcement des mesures d'isolement. Bien des parents risquent de devoir manquer le travail si un seul élève dans la classe ou l’autobus de leur enfant contracte le virus. C’est même toute la famille qui pourrait devoir se placer en isolement.

La situation est encore maitrisée en Estrie, mais on s'attend à ce qu'elle se fragilise dans les prochaines semaines.


16h08 | COVID-19: le Salon international du livre de Québec est forcé de reporter son édition 2021

Pour une deuxième année de suite, la COVID-19 contrecarre les plans des organisateurs du Salon international du livre de Québec.


15h46 | Troisième vague: l'opposition accuse Québec d’avoir déconfiné trop vite

L’opposition à l’Assemblée nationale reproche au gouvernement Legault, jeudi, d’avoir agi trop tard devant l’arrivée des variants.  

Les différents partis reprochent au gouvernement d’avoir trop rapidement mis de l’avant des assouplissements aux mesures sanitaires, alors que les experts et scientifiques sonnaient l’alarme depuis déjà plusieurs semaines.  


15h36 | Montée rapide des cas: appel à l’aide des hôpitaux de Québec

La Santé publique et les hôpitaux de Québec sonnent l’alarme. La transmission exponentielle du virus doit être ralentie pour éviter le point de rupture qui guette les départements de soins intensifs dans les prochaines semaines.


15h11 | Pas d'autorisation temporaire pour l'ivermectine en France

Une demande d’accorder une autorisation temporaire d’utiliser l’ivermectine, un médicament anti-parasitaire, pour traiter ou prévenir la COVID-19, a été rejetée par l’Agence française du médicament ANSM.

L’agence sanitaire, qui publie sa décision jeudi, avait été saisie à ce sujet par Me Jean-Charles Teissedre, représentant une association et des professionnels de santé. 

«En raison des données disponibles à ce jour, nous ne pouvons pas répondre favorablement» à cette demande d’autorisation temporaire (dite «RTU»), note l’ANSM.

L’analyse des données publiées, «du fait de leurs limites méthodologiques, ne permet pas d’étayer un bénéfice clinique de l’ivermectine, quel que soit son contexte d’utilisation, en traitement curatif ou en prévention de la maladie COVID-19». 


15h08 | Canada: contre la troisième vague de COVID-19, l’Ontario active le «frein d’urgence»

Le premier ministre de l’Ontario, province la plus peuplée et moteur économique du Canada, a annoncé jeudi un durcissement des restrictions pour tout le mois d’avril afin d’endiguer la troisième vague de la pandémie de Covid-19.

La province va activer son «frein d’urgence» à compter de samedi et pour au moins quatre semaines, a annoncé le premier ministre de l’Ontario Doug Ford, lors d’un point presse, sans aller jusqu’à parler de «reconfinement».

«Nous sommes confrontés à une situation très grave et des mesures draconiennes sont nécessaires pour contenir la propagation rapide du virus, en particulier les nouveaux variants préoccupants», a regretté Doug Ford. 

Les mesures, qui s’apparentent à celles déjà en place dans plusieurs régions fortement peuplées de la province, dont la métropole Toronto et sa banlieue, vont être étendues à tout l’Ontario.


15h03 | COVID-19 : le Chili ferme ses frontières, le Pérou se reconfine pour Pâques

Le Chili va fermer ses frontières tout avril, la Bolivie au moins une semaine avec son voisin brésilien et le Pérou se reconfine pour le long week-end de Pâques : les pays d’Amérique du Sud tentent de freiner la hausse brutale des contaminations au coronavirus. 

«Les frontières du pays seront fermées pendant tout le mois d’avril» à partir de lundi, a déclaré jeudi la Sous-secrétaire chilienne à l’Intérieur, Katherine Martorell.

Cette annonce intervient au moment où le nombre de contaminations au Covid-19 au cours des dernières 24 heures a atteint un nouveau record (7 830) dans le pays. 


14h56 | Le Québec et l’Ontario ont continué jeudi d’accumuler un nombre inquiétant de nouveaux cas de COVID-19 alors que la troisième vague s’installe un peu plus chaque jour dans les deux principales provinces au pays.

[EN DIRECT 1er AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP

14h50 | Les restaurateurs de Thetford Mines, dans Chaudière-Appalaches, ne digèrent pas le retour en zone rouge qui entraîne la fermeture des salles à manger dès jeudi soir.

[EN DIRECT 1er AVRIL] Tous les développements de la pandémie
Photo d'Archives, AFP

14h46 | L’aide portée par la Croix-Rouge dans des CHSLD du Québec a pris fin mercredi, après un peu moins d’une année à prêter main-forte au personnel soignant sur les sites les plus vulnérables à la COVID-19.

[EN DIRECT 1er AVRIL] Tous les développements de la pandémie
Photo d'archives

14h02 | Le Québec «fait une bonne job» dans la course à la vaccination, selon l’administrateur adjoint de l’Agence de la santé publique, le Dr Howard Njoo.


13h59 | Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, a annoncé l'état d'urgence et le confinement complet dans la province pour quatre semaines, dès samedi le 3 avril.


13h47 | L’explosion des cas de COVID dans la région de Québec a eu des conséquences presque immédiates sur les soins intensifs de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec.


13h39 | La Ville de Québec annonce l'arrêt de toutes les activités intérieures et la suspension des inscriptions pour les loisirs.


13h36 | La Turquie enregistre plus de 40 000 cas quotidiens, un record.

[EN DIRECT 1er AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP

La Turquie a enregistré plus de 40 000 cas de COVID-19 en 24 heures, son bilan quotidien le plus élevé depuis le début de la pandémie, selon les chiffres officiels publiés jeudi soir.

Selon le ministre de la Santé Fahrettin Koca, 40 806 nouveaux cas de coronavirus ont été diagnostiqués en 24 heures et 176 personnes sont décédées des suites de la COVID-19.

Ces chiffres portent à 3 357 988 le nombre des personnes testées positives en Turquie depuis le début de la pandémie, et les décès à 31 713, selon le bilan officiel.

Le nombre des cas quotidiens ne cesse de grimper depuis que la Turquie a assoupli début mars une série de restrictions qui étaient en vigueur pour endiguer la propagation de la pandémie, autorisant notamment la réouverture des restaurants et raccourcissant le couvre-feu imposé le week-end.


13h34 | L’idée d’un passeport vaccinal pour accéder à certaines activités, proposée récemment par le ministre de la Santé, a reçu un avis favorable de la part d’un comité de l’Institut national de santé publique du Québec.


13h13 | La troisième vague frappe de plein fouet en Outaouais, particulièrement en zones urbaines, au point où les autorités tant médicales que politiques parlent de situation critique vu la forte présence de variants dans la région.


12h56 | Le Chili ferme ses frontières tout le mois d’avril.

Le Chili va fermer ses frontières pendant tout le mois d’avril en raison d’une augmentation du nombre des cas de coronavirus sur son territoire, ont annoncé jeudi les autorités. 

« Les frontières du pays seront fermées pendant tout le mois d’avril », a déclaré la Sous-secrétaire à l’Intérieur, Katherine Martorell. La mesure entrera en vigueur lundi.

Cette annonce intervient au moment où le nombre des nouvelles contaminations au cours des dernières 24 heures a atteint un nouveau record (7830, dont 193 décès). 

Le Chili, qui compte 19 millions d’habitants, a dépassé le million de cas déclarés (1 003 406) et comptabilise 23 328 morts confirmés depuis la détection du premier cas le 3 mars 2020. 

Ce pays continue par ailleurs à vacciner massivement, avec plus de sept millions de personnes qui ont reçu au moins une dose. 

Selon les experts, le relâchement de la population face à l’avancée rapide de la vaccination, la réouverture des écoles après l’été austral et de nombreuses autres activités, ainsi que la présence des variants britannique et brésilien sur le territoire, expliquent cette hausse inédite des contaminations.


12h46 | Au moins 120 personnes ont contracté la COVID-19 au Mega Fitness Gym de Québec. Ces cas ont engendré des éclosions dans 20 milieux de travail.

[EN DIRECT 1er AVRIL] Tous les développements de la pandémie
Photo Stevens Leblanc


12h36 | Les 590 000 doses de vaccin de Moderna dont la livraison a été repoussée la semaine dernière en raison d’un retard dans le processus d’assurance de la qualité arriveront au pays demain.


11h59 | L’Inde élargit sa campagne de vaccination aux 45-60 ans, le virus flambe.

[EN DIRECT 1er AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP

L’Inde a étendu jeudi sa campagne de vaccination contre le coronavirus à la tranche d’âge des 45-60 ans, espérant ainsi faire face à une recrudescence des contaminations.

Les centres publics et privés où est injecté le précieux sérum seront ouverts tous les jours sur l’ensemble du mois d’avril, y compris les jours fériés, dans le cadre d’une « étape importante visant à étendre de manière exponentielle la campagne de vaccination dans tout le pays », a déclaré le ministère de la Santé.

Cette montée en puissance fait suite à une augmentation du nombre des cas depuis début février (où le nombre de nouvelles infections quotidiennes était passé en dessous des 9000). Jeudi, il a atteint son plus haut niveau depuis octobre, à plus de 72 000.

Et des experts ont mis en garde : le nombre d’infections augmente à une vitesse plus rapide que l’an passé, où les cas quotidiens avaient atteint un pic à près de 100 000 en septembre.

L’Inde a administré plus de 65 millions de vaccins aux personnes âgées et à d’autres groupes vulnérables, mais à un rythme trop lent pour atteindre l’objectif ambitieux du gouvernement d’immuniser 300 millions de personnes d’ici la fin juillet.

L’État le plus touché par le virus est le Maharashtra, où se trouve Bombay (ouest), la capitale financière du pays.

Dans cette ville, un hôpital de fortune du complexe Bandra Kurla a vu le nombre des patients admis pour cause de coronavirus passer de 180 il y a trois semaines à 940, a déclaré à l’AFP son directeur Rajesh Dere.

Il a précisé que le complexe, qui abrite également l’un des principaux centres de vaccination de Bombay, augmentait son personnel et ses heures d’ouverture.

« À partir d’aujourd’hui, nous pouvons vacciner entre 7000 et 8000 personnes chaque jour », a-t-il ajouté.

Les réservations pour les vaccinations doivent être normalement faites par le biais d’une application gouvernementale nationale. Mais, selon les responsables du complexe, les gens peuvent aussi se présenter sans rendez-vous.


11h21 | La hausse exponentielle des cas à Québec se poursuit avec 261 nouveaux cas confirmés jeudi par le ministère de la Santé. Chaudière-Appalaches n’est pas en reste avec 86 nouveaux cas, un bond important.


11h15 | En dépit des hauts et les bas du vaccin d’AstraZeneca, Santé Canada a annoncé jeudi que le vaccin mal aimé continuerait d’être recommandé pour toutes les tranches de la population.


11h01 | Nouveau bond des cas au Québec : la province déplore une hausse de 1271 infections et rapporte neuf décès supplémentaires.


10h30 | L’Italie a reçu des millions de doses de vaccin en moins.

L’Italie a reçu plusieurs millions de doses de vaccin anti-Covid en moins au cours du 1er trimestre de l’année par rapport à ses prévisions datant pourtant de début mars et intégrant les baisses des livraisons qui avaient été annoncées.

Selon un document daté du 3 mars, le gouvernement espérait recevoir 15,69 millions de doses au premier trimestre, mais les chiffres du ministère de la Santé, arrêtés à l’aube du 1er avril, évoquent 11,25 millions de doses livrées dans la péninsule.

Alors que 84 % des doses reçues jusqu’ici ont été administrées, les retards de livraisons du vaccin AstraZeneca représentent la principale cause du non-respect du tableau de marche prévu par le gouvernement.

Sur les 5,35 millions de doses d’AstraZeneca, le fabriquant en avait livré seulement 2,75 millions au 31 mars, même si le commissaire du gouvernement pour la gestion de la pandémie de COVID-19 a annoncé jeudi que « entre aujourd’hui et demain 1,3 million de doses » de ce vaccin arriveront en Italie.

Le nouveau chef du gouvernement italien Mario Draghi a déclaré en février, à son arrivée au pouvoir, que la vaccination de la population italienne contre la COVID-19 représentait sa priorité numéro un, alors que le pays a enregistré pratiquement 110 000 morts depuis le début de la pandémie.

Le projet du gouvernement était de passer d’environ 170 000 doses administrées par jour début mars à 300 000 vers la fin mars, pour atteindre 500 000 par jour dans la seconde moitié d’avril et arriver à l’immunité collective vers fin septembre-début octobre.

Or le chiffre le plus important de doses administrées, mercredi, est à peine supérieur à 270 000, loin de l’objectif fixé.

Plusieurs régions ont prévenu jeudi qu’elles pourraient être obligées de fermer provisoirement leurs centres de vaccination.


10h20 | L'Ontario enregistre 2557 nouveaux cas de COVID-19, 23 nouveaux décès et hausse de 41,7% des hospitalisations depuis deux semaines.


10h10 | L’Égypte reçoit 854 000 doses de vaccins par Covax.

L’Égypte a reçu quelque 854 000 doses de vaccin contre le coronavirus par le biais du mécanisme Covax destiné à approvisionner en vaccins les pays les plus pauvres, a annoncé jeudi l’OMS.

Les vaccins AstraZeneca, arrivés par avion mercredi soir, sont les premiers à avoir été livrés en Égypte via le mécanisme Covax, a indiqué l’OMS dans un communiqué.

Les autorités sanitaires égyptiennes ont précisé que les personnels médicaux, les personnes âgées et celles souffrant de maladies chroniques seront prioritaires dans la campagne de vaccination.

L’OMS a ajouté que d’autres livraisons de vaccins compléteront celle de mercredi, jusqu’à atteindre 40 millions de doses, soit une quantité suffisante pour 20 % des quelque 100 millions d’habitants du pays.

Le système international Covax vise à fournir cette année des doses à 20 % de la population de près de 200 pays et territoires, et comporte un mécanisme de financement visant à aider 92 pays défavorisés.

L’Égypte, pays le plus peuplé du monde arabe, a commencé à vacciner ses équipes médicales contre le coronavirus, à l’aide du vaccin du groupe chinois Sinopharm, le 24 janvier.

Le pays a enregistré plus de 200 000 cas de coronavirus, dont environ 12 000 morts.


8h39 | Le vaccin russe Spoutnik V pas autorisé dans l’UE avant la fin juin, selon Paris.

Le vaccin russe Spoutnik V ne pourra pas être autorisé au sein de l’UE « avant la fin du mois de juin », a averti jeudi le secrétaire d’État français aux Affaires européennes, alors que certains pays européens avancent cette piste pour accélérer leur campagne de vaccination.

« Il y a une première étape d’examen (du dossier de validation) qu’on appelle revue scientifique qui sans doute, nous dit-on, s’écoulera au moins jusqu’à la mi-juin », a déclaré Clément Beaune devant la Commission des Affaires européennes du Sénat.

« Et ensuite il y a une dernière étape qui est l’avis de l’Agence européenne des médicaments (EMA) sur l’autorisation de mise sur le marché, qui prend encore quelques semaines. Donc ce n’est pas un vaccin qui est autorisable vraisemblablement avant la fin du mois de juin », a-t-il ajouté.


8h38 | L’alliance Pfizer/BioNTech a affirmé jeudi que son vaccin conservait une efficacité très élevée contre le variant sud-africain du coronavirus, citant des conclusions d’essais cliniques menés en Afrique de Sud.


7h04 | La Suède a repoussé jeudi d’au moins deux mois son objectif de vaccination contre la COVID-19, qui prévoyait jusque-là de vacciner complètement tous les adultes volontaires d’ici fin juin, à cause des retards de livraison des fabricants.

[EN DIRECT 1er AVRIL] Tous les développements de la pandémie
AFP


6h37 | Hong Kong va reprendre la vaccination Pfizer/BionTech.

Hong Kong va reprendre lundi sa campagne de vaccination contre la COVID-19 avec le vaccin de l’alliance américano-allemande Pfizer/BioNTech après avoir reçu des assurances du fabricant selon lesquelles un problème de conditionnement signalé la semaine dernière n’affectait pas le produit.

L’exécutif hongkongais avait suspendu cette campagne le 24 mars au nom du « principe de précaution » après avoir été informé par le laboratoire pharmaceutique chinois Fosun distribuant le vaccin d’un problème de « capsules défectueuses » sur certains flacons provenant d’un lot spécifique dont aucune dose n’avait été administrée.

Le laboratoire allemand « BioNTech nous a dit que le lot de vaccins concerné ne présentait aucun problème de qualité et de sécurité », a déclaré jeudi le ministre de la Fonction publique Patrick Nip.

« L’administration des vaccins BioNTech reprendra lundi », a-t-il ajouté, précisant qu’un nouvel arrivage de 300 000 doses était prévu vendredi.

La ministre hongkongaise de la Santé Sophia Chan avait expliqué que les flacons défectueux avaient été jetés et que les doses concernées n’avaient pas été administrées.

Plus de 180 000 habitants qui avaient réservé leur vaccination avec le produit de Pfizer/BioNTech ont été affectés par les douze jours de suspension de la campagne, dont 30 000 environ devaient recevoir leur deuxième injection dans le délai recommandé de 21 jours après la première.


6h36 | Israël pourrait vacciner les 12-15 ans dès le mois de mai.

Israël pourrait débuter la vaccination des adolescents de 12 à 15 ans en mai, ont indiqué des responsables de la santé jeudi, après l’annonce des laboratoires Pfizer et BioNTech selon laquelle leur vaccin contre la COVID-19 est efficace à 100 % sur cette tranche d’âge.

Le vaccin Pfizer/BioNTech, basé sur la technologie innovante de l’ARN messager, a été le premier vaccin anticoronavirus approuvé en Occident fin 2020. Son utilisation a été validée en Israël et dans d’autres pays pour les personnes âgées de 16 ans et plus.

Une étude en conditions réelles portant sur 1,2 million de personnes en Israël, où plus de la moitié de la population de 9,2 millions d’habitants a reçu deux doses du vaccin Pfizer-BioNTech, a montré qu’il était efficace à 94 %. 

Mercredi, les deux laboratoires ont ajouté que les essais cliniques menés sur 2.260 adolescents âgés de 12 à 15 ans aux États-Unis avaient « démontré une efficacité de 100 % et des réponses d’anticorps robustes », espérant que la vaccination de cette tranche d’âge débute avant la prochaine rentrée scolaire.

« Nous attendons l’approbation de la FDA (Agence américaine des médicaments) », a déclaré jeudi Nachman Ash, le coordinateur israélien de la lutte contre le coronavirus, sur la radio publique Kan. 

« Cela sera ensuite discuté ici par notre équipe de vaccination, (...) cela prendra encore quelques semaines, entre un mois ou deux ».

Les enfants sont moins exposés aux cas graves de la maladie, tout en la transmettant moins pour les plus jeunes d’entre eux (moins de 10 ans). Leur vaccination n’était donc jusque-là pas une priorité.couvrira également les enfants de 6 mois à 2 ans.


6h33 | Le pic épidémique de personnes contaminées par la COVID-19 pourrait être atteint d’ici « 7 à 10 jours environ » et le « pic de réanimation » d’ici à la fin du mois d’avril, a déclaré jeudi le ministre français de la Santé Olivier Véran.


À LIRE | L’industrie de la restauration accueille très mal la nouvelle fermeture de ses salles à manger à Québec, à Lévis et à Gatineau, et espère qu’il s’agit enfin du dernier coup à donner.


3h46 | Les clubs sportifs américains feraient une erreur s'ils décidaient d'ignorer la science et permettaient au public de revenir dans des stades opérant à pleine capacité, sans respecter scrupuleusement les mesures sanitaires pour lutter contre la pandémie de COVID-19, a déclaré Joe Biden.


À LIRE | La Santé publique a finalement fermé le Méga Fitness Gym de Québec en raison de l’éclosion majeure qui a mené à 68 cas positifs. Le propriétaire de l’endroit, Daniel Marino, fait partie des gens atteints et a même dû être hospitalisé.


3h12 | L'Organisation mondiale de la santé a critiqué jeudi la lenteur «inacceptable» de la vaccination contre la COVID-19 en Europe, qui est confrontée à la situation épidémique «la plus inquiétante» depuis «des mois».


À LIRE | L’industrie des salles d’entraînement est furieuse de la nouvelle fermeture des gyms à Québec, à Lévis et à Gatineau, et déplore de devoir payer pour « l’insouciance » d’un gymnase, voire de quelques « personnes insouciantes ».

[EN DIRECT 1er AVRIL] Tous les développements de la pandémie
Photo d'archives, Stevens LeBlanc


1h00 | Les vaccins actuels pourraient devenir obsolètes d’ici un an contre les variants de la COVID-19, selon un nouveau rapport qui a sondé des experts de la santé publique dans 28 pays et dont certains se trouvent à Montréal.


1h00 | Des Ontariens profitent de vaccins réservés aux Québécois en se faisant vacciner en Outaouais, où la distribution de doses va plus vite que chez eux.

Près de la moitié des véhicules stationné dans le stationnement de la clinique de vaccination de Gatineau ont une plaque d'immatriculation de l'Ontario. ANNE-CAROLINE DESPLANQUES/LE JOURNAL DE MONTRÉAL/AGENCE QMI
Photo Anne Caroline Desplanques
Près de la moitié des véhicules stationné dans le stationnement de la clinique de vaccination de Gatineau ont une plaque d'immatriculation de l'Ontario. ANNE-CAROLINE DESPLANQUES/LE JOURNAL DE MONTRÉAL/AGENCE QMI


Nos chroniqueurs se prononcent                                                                                            

Une preuve que le virus ne prend pas de répit ---> Josée Legault

Bienvenue en zone rouge foncé! ---> Richard Martineau

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres