/entertainment/tv
Navigation

Gala Artis : une 44e nomination pour Pierre Bruneau

Gala Artis : une 44e nomination pour Pierre Bruneau
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Quand le public aime, c’est pour longtemps. En fait foi la 44ème nomination de Pierre Bruneau au Gala Artis, en vue de la 36e édition de la remise de prix, animée par Charles Lafortune et Guy Jodoin, qui se tiendra le dimanche 9 mai prochain. 

• À lire aussi: «La faille» : Maripier Morin en nomination au Gala Artis

L’hôte du «TVA Nouvelles» partage les honneurs dans sa catégorie, Animateur/Animatrice de bulletins de nouvelles, avec d’autres habitués des mentions aux Artis, comme Céline Galipeau («Le Téléjournal avec Céline Galipeau»), Pascale Nadeau («Le Téléjournal avec Pascale Nadeau»), Patrice Roy («Le Téléjournal avec Patrice Roy» et «En direct avec Patrice Roy») et un autre pilier de l’information à TVA, Sophie Thibault («TVA Nouvelles»).

À ce jour, Pierre Bruneau a donc été cité 44 fois aux Artis (comme animateur de bulletins de nouvelles ou personnalité de l’année) et a remporté 21 statuettes au fil des ans.

Première pour Gérald Fillion

Les autres finalistes au 36e Gala Artis dévoilés à «Salut Bonjour» jeudi concernaient les fictions, les variétés et les affaires publiques.

Au chapitre du Rôle masculin/Séries dramatiques annuelles, la lutte se jouera principalement entre quatre acteurs du phénomène «District 31», soit Michel Charette, Sébastien Delorme, Vincent-Guillaume Otis et Gildor Roy. Roy Dupuis («Toute la vie») fera-t-il le poids devant les forces vives de la quotidienne de Luc Dionne?

Les émissions de musique et d’entrevues ayant été particulièrement populaires en temps de pandémie, les chouchous France Beaudoin («En direct de l’univers»), Jean-René Dufort («Infoman»), Charles Lafortune («La Voix», «Bijoux de famille»), Patrice L’Écuyer («Prière de ne pas envoyer de fleurs») et Marina Orsini («Deuxième chance») arrivent au coude à coude dans l’arène de l’Animateur/Animatrice d’émissions de variétés ou de divertissement.

Enfin, les affaires publiques ayant également rempli un mandat crucial cette année, Mario Dumont («Mario Dumont»), Gérald Fillion («RDI Économie», «Zone économie»), Charles Tisseyre («Découverte»), Denis Lévesque («Denis Lévesque») et François Sanche («La facture») mériteraient tous le trophée dans la catégorie Animateur/Animatrice d’émissions d’affaires publiques, mais il faudra hélas élire un seul gagnant.

Il s’agit d’ailleurs là d’une première nomination à vie pour Gérald Fillion à la soirée Artis. Sa vulgarisation efficace des questions économiques à RDI aux temps forts de la crise sanitaire n’est sûrement pas étrangère à cette fleur que lui décernent les téléspectateurs.