/news/politics
Navigation

Le Québec «fait une bonne job» dans la course à la vaccination, selon le Dr Njoo

Le Québec «fait une bonne job» dans la course à la vaccination, selon le Dr Njoo
CAPTURE D'ÉCRAN / AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le Québec «fait une bonne job» dans la course à la vaccination, selon l’administrateur adjoint de l’Agence de la santé publique, le Dr Howard Njoo. 

• À lire aussi: [EN DIRECT 1er AVRIL] Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi: Sous peu, les variants pourraient rendre les vaccins inefficaces

«Je pense que le Québec a beaucoup de bons exemples à montrer aux autres provinces et territoires», a-t-il ajouté en point de presse jeudi.

À l’heure actuelle, le Québec est premier de classe parmi les provinces pour le nombre de doses administrées par rapport à sa population.

Vers 11 h, jeudi, 16,4 % de la population du Québec avait déjà reçu au moins une dose de vaccin, alors qu’en Ontario, c’est plutôt 13,3 %.

Notons que les provinces reçoivent un nombre semblable de vaccins au prorata de la population.

Ainsi, le Québec a administré 84,19 % des doses reçues. Pour l’Ontario, ce chiffre s’établit à 80,55 %.

Le premier ministre de l’Ontario Doug Ford a pointé du doigt la lenteur de l’approvisionnement en vaccins pour expliquer le retard perçu dans la campagne de vaccination. Pourtant, des centaines de milliers de doses sont toujours entreposées.

Selon le major-général Dany Fortin, responsable de la distribution des vaccins avec les provinces, estime que ces différences démontrent «bien que les provinces et territoires sont responsables de leur programme d’immunisation».

Les disparités entre les provinces s’expliqueraient aussi en partie par la rapidité et la constance avec laquelle les provinces rapportent leur taux de vaccination, selon ce dernier.

Au cours des sept derniers jours, 323 380 personnes ont été vaccinées au Québec, pour une moyenne quotidienne de 46 197 personnes inoculées.