/sports/soccer/cf-montreal
Navigation

Maciel est content de son apport

Coup d'oeil sur cet article

Reçu du club argentin San Lorenzo lors du transfert de Nacho Piatti l’hiver dernier, cf a été l’une des belles surprises de la saison 2020.

• À lire aussi: L’intensité monte sans cesse

L’Argentin de 24 ans a disputé onze matchs, dont dix comme partants, et a récolté trois passes décisives, toutes sur des longues passes de toute beauté.

« Je suis très content de ma saison 2020, surtout le nombre de minutes et de matchs que j’ai pu accumuler », a-t-il dit avec l’aide d’un interprète.

Une hernie sportive l’a ralenti et lui a fait rater six matchs au mois d’octobre et a nécessité une opération à son retour en Argentine, l’automne dernier.

Maciel entend servir de guide à son compatriote Joaquin Torres, seul autre Argentin de l’équipe.

« On m’a beaucoup appris sur le club et la ville et ça m’a ouvert des portes que je veux aussi ouvrir pour Joaquin », a-t-il dit au sujet de son compatriote qui n’est pas étranger pour lui.

« Je connaissais Joaquin, on s’est affronté dans les divisions inférieures en Argentine. C’est un grand joueur qui, avec ses aptitudes, peut s’adapter à la MLS. »

Apprentissage 

Au-delà de sa progression sur le terrain et de ce qu’il peut apporter comme milieu défensif ou relayeur, Maciel tient à poursuivre son intégration.

« Pendant la saison morte, j’ai continué les cours d’anglais et je comprends beaucoup mieux les explications et un coéquipier peut m’aider si je manque quelque chose.

« L’an passé, ce sont Samuel Piette et Romell Quioto qui m’ont beaucoup aidé. »

Et considérant que Maciel mange du soccer, on peut s’attendre à ce qu’il montre des progrès intéressants cette année.