/news/consumer
Navigation

Des biens non essentiels facilement disponibles dans les quincailleries

Coup d'oeil sur cet article

S’il est interdit de vendre des biens non essentiels à Québec, à Lévis et à Gatineau depuis la mise en place des nouvelles mesures, jeudi, certains articles restent facilement disponibles dans les commerces.

En visitant une dizaine de commerces vendredi pour vérifier s’ils respectent tous les règles en place, TVA Nouvelles a pu rapidement constater qu’il était facile d’acheter des articles dont la nécessité est pour le moins discutable.

«C’est contre toutes les consignes qu’on a données à l’ensemble des marchands du Québec», a alors souligné en entrevue Richard Darveau, président et chef de la direction chez Aqmat.

«Lors de la première vague de confinement, il y a eu nécessité d’avoir une liste. Puis, on s’est rapidement rendu compte, le gouvernement et les marchands, que ça ne fonctionnerait pas, qu’il fallait s’en remettre au bon jugement des clients et des marchands», a-t-il ajouté.