/opinion/columnists
Navigation

Le Canada dans le tiers monde de la vaccination

Coup d'oeil sur cet article

Les nouvelles restrictions annoncées par François Legault ont cogné dur. Après un an, notre capacité d’absorption a diminué. Certains ont le moral à terre, d’autres ont l’optimisme dégonflé, sans parler de ceux qui déversent leur colère sur l’humanité.

Il est naturel de chercher des coupables : le gouvernement, les citoyens tricheurs, les propriétaires d’établissements qui ont eu des éclosions. Peu de gens sont portés à pointer du doigt le nœud du problème. La faible vaccination de notre population.

En apparence, la campagne de vaccination va mieux. Nous recevons plus de doses. Les grands lieux de vaccination répartis à travers le Québec administrent ces doses. Depuis deux semaines, les pharmacies se sont jointes à l’effort à Montréal. En résumé, nous ne pouvons plus dénoncer une campagne de vaccination stagnante.

Cependant, le reste du monde vaccine aussi. Pour juger de l’opération au Canada, nous devons nous comparer. C’est là que les choses se gâtent. Le Canada fait vraiment piètre figure.

On dégringole

Rappelons que le Canada a fait partie du peloton de tête pour l’amorce de sa campagne de vacci-nation. Mi-décembre, nous étions sur le podium des trois premiers pays au monde. En janvier, notre rythme a ralenti, faute de vaccins. Le Canada s’est retrouvé aux environs du 25e rang quant à la proportion de citoyens vaccinés vers la fin janvier. Descente abrupte. 

Puis ce fut la catastrophe. Les interruptions de livraison ont mis la campagne presque complètement sur pause. Dans le mois suivant, le Canada a glissé jusqu’au 50e rang mondial. La honte. Le Canada fut devancé par nombre de pays plus pauvres. 

Je suis convaincu que l’impression générale, c’est que la reprise de la vaccination et l’arrivée plus importante de doses ont rétabli la situation. Je suis convaincu qu’un grand nombre de Canadiens croient que le Canada remonte dans cette liste des pays qui vaccinent le plus.

C’est une illusion. Le Canada vaccine davantage, mais encore moins que les autres. Et lorsqu’on consulte le classement mondial, on constate que le Canada n’a pas remonté, mais qu’il a continué à glisser dans la liste. Avec à peine un peu plus de 15 % de la population vaccinée, il se retrouve aujourd’hui entre le 55e et le 60e rang mondial, selon les modes de compilation.

Très mauvais résultat

Justin Trudeau semble marquer des points dans la guerre des perceptions. À chaque conférence de presse, il semble annoncer des millions et des millions de vaccins supplémentaires. Mais sur le plancher des vaches, les citoyens de son pays sont dans le tiers monde de la vaccination.

La panne de vaccination en février n’était pas qu’un petit détail qui demandait un peu de patience. Il s’agit d’une faille majeure pour laquelle nous payons aujourd’hui un fort prix. La 3e vague de COVID n’aurait pas la même portée si nous avions le double de population vaccinée. Les conséquences seraient moins lourdes si toutes les personnes vulnérables étaient protégées.

DOSES ADMINISTRÉES PAR 100 HABITANTS

* Les pays avec plus de 100 doses par 100 habitants ont déjà commencé à donner la deuxième dose.

Source : ourworldindata.org