/news/coronavirus
Navigation

La pandémie a changé leur vie: se remettre en forme dans sa salle de lavage

Isabelle Bolduc - salle de lavage
Photo courtoisie Isabelle Bolduc ne recule devant rien pour s’entraîner. C’est dans sa salle de lavage, qui lui sert aussi de bureau, qu’elle s’entraîne quatre à cinq fois par semaine. En mortaise, une photo de la mère de famille avant d’entamer sa remise en forme.

Coup d'oeil sur cet article

Une mère de famille de Lévis a profité du confinement pour se remettre en forme et perdre plus de 50 lb, en s’entraînant... dans sa salle de lavage.

• À lire aussi: La pandémie a changé leur vie

Depuis plus d’un an, Isabelle Bolduc s’entraîne quatre à cinq fois par semaine dans son bureau, qui lui sert aussi de salle de lavage. « C’est aussi le repaire du chat ! » lance-t-elle en riant.

Isabelle Bolduc - salle de lavage
Photo courtoisie

C’est après une « année difficile » et plutôt sédentaire, liée à une blessure au dos, que la mère de deux enfants a voulu changer ses habitudes. « J’avais dépassé les 200 lb. J’étais fatiguée, essoufflée, je ne me sentais plus bien dans ma peau », décrit-elle.

Isabelle Bolduc avant sa perte de poids
Photo courtoisie
Isabelle Bolduc avant sa perte de poids

Ainsi, en février 2020, quelques jours avant le début de la pandémie, elle décide de se prendre en main en commençant un entraînement en salle, tout en suivant un plan alimentaire. 

« Il n’y a pas de restriction et ce n’est pas compliqué. C’est un plan santé et varié. Avec les enfants, ça m’aide puisque je ne me pose plus la question : qu’est-ce qu’on mange. »

Son plan est toutefois rapidement interrompu par la crise sanitaire. En confinement avec son conjoint et ses enfants âgés de 6 et 9 ans, elle découvre rapidement les bienfaits de l’entraînement à la maison. « Au début, je m’entraînais dans le salon, mais devant mon chum et les enfants, ce n’était pas évident. Là au moins, j’ai une porte qui se ferme. C’est mon moment », affirme la femme de 35 ans, déterminée à s’entraîner, coûte que coûte.

« C’est devenu mon échappatoire. Et maintenant, mon état d’esprit n’est pas le même lorsque je ne m’entraîne pas. »

En deux mois, ses nouvelles habitudes lui font perdre 10 lb. « J’ai aimé ça. C’est ce qui m’a motivée à continuer. Mais c’est certain que ça prend beaucoup de motivation et de détermination. Tout part de soi. »

55 livres en moins

Un an plus tard et 55 lb en moins, elle est fière d’affirmer qu’elle se sent enfin bien dans sa peau. 

Isabelle Bolduc - salle de lavage
Photo courtoisie

« J’ai maintenant besoin de l’entraînement, mentalement. Je ne dois plus me botter les fesses pour le faire lorsque je pense à tout ce que ça m’apporte de positif, comme ma patience avec les enfants, mon sommeil, mon énergie en général », énumère-t-elle.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres