/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: le code de couleurs nuit-il à la cohésion sociale?

Coup d'oeil sur cet article

L'usure du temps se fait de plus en plus sentir sur les Québécois et ça se traduit par une baisse de l'adhésion aux mesures sanitaires.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi: Méga Fitness Gym à Québec: «Même quand c'était fermé, il y avait toujours des gens»

• À lire aussi: COVID-19: moins de cas au Québec et à Montréal, explosion en Ontario

Des experts croient toutefois que les décisions du gouvernement nuisent à la cohésion sociale. C'est le cas du code de couleur par région, qui alimenterait la division.

«Je pense que les décisions sont prises souvent devant un tableau Excel qui va donner un chiffre. Ils ne se rendent pas compte qu'en arrière de ces chiffres-là, il y a des êtres humains», affirme le sociologue Angelo Soares.

Ce qui est montré du doigt, selon le professeur, c'est entre autres la division du Québec en plusieurs zones de couleur.

«"Pourquoi dois-je me confiner si le problème est à Montréal?" Non, le problème n'est pas juste à Montréal. Le problème touche tout le monde. Et quand on crée ce genre de "nous/eux", ça nous donne la fausse impression que nous sommes invulnérables, c'est-à-dire que ça ne va pas nous arriver», explique Angelo Soares

Le sociologue joint donc sa voix à celles d'autres experts et demande de resserrer les mesures sanitaires à la grandeur de la province. Un effort difficile à demander, certes, mais nécessaire, selon lui, pour vaincre la pandémie, mais également ramener une cohésion sociale au Québec.

À voir aussi 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres