/finance/news
Navigation

Les voitures électriques vendues au Québec enfin plus abordables

DVP
Illustration Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

General Motors a coupé le prix de sa Bolt EV 2022. Pour 27 000 $, vous avez une voiture électrique ayant une autonomie de 400 km. Ça change tout.

La Chevrolet Bolt EV 2021 se vend 44 998 dollars. L’édition 2022 sera offerte 6800 $ moins cher. Si vous ajoutez les frais de transport et de préparation de 1800 $, et soustrayez les subventions fédérale et provinciale de 13 000 $, vous paierez 26 998 $. La Bolt sera donc la première voiture électrique offrant une autonomie de 400 kilomètres sous les 30 000 $ au Québec (33 014$ avant les taxes, desquelles sont déduites les subventions).

Oui, mais une Mazda 3 sport, qui offre un volume comparable, se vend 5000 $ de moins que la Bolt, dites-vous. Mon collègue journaliste Alain McKenna a calculé qu’en comparant le coût de l’essence et de l’électricité, la différence est comblée en deux ans si vous faites 25 000 km par année. Après, la Bolt est avantagée par les coûts d’entretien annuels de 200 $ environ, entre 1000 $ et 2000 $ pour la Mazda (sur deux ans, si vous ne faites que le strict minimum). 

Le journaliste Daniel Breton a comparé la Bolt EV 2022 et une Toyota Corolla L 2021 sur cinq ans et 100 000 km. Il en déduit un coût total de propriété (achat, énergie, entretien, rabais gouvernementaux) de 36 217 $ pour la Bolt, comparé à 36 493 $ pour la Corolla. La Bolt coûte donc 275 $ moins cher que la Corolla à essence la moins dispendieuse. 

Ces deux comparatifs excluent le financement.

Recharge peu coûteuse

Faire le plein au Québec d’une voiture électrique coûte entre 200 $ et 300 $ par année, si vous parcourez 20 000 km et faites le plein avec une borne de 240 volts. Soit moins de 6 $ par semaine. Le coût moyen d’une recharge complète est de 1 $. Et on est à l’abri des fluctuations du prix de l’essence.

En comparaison, une Toyota Corolla 2021 L4D Sedan coûtera 1789,54 $ en essence pour 20 000 km, si vous la conservez cinq ans, selon le calculateur de la CAA.

Une voiture ayant une autonomie de 400 km suffit amplement, car 89 % des Canadiens parcourent moins de 60 kilomètres aller-retour pour se rendre au travail, selon le Centre National de Transport Avancé.

Conseils  

  • Faites vos comparaisons : calculateur d’Hydro-Québec (www.hydroquebec.com/electrification-transport/voitures-electriques/calculez-vos-economies.html) • consommation d’essence du CAA (carcosts.caa.ca/fr). 
  • L’achat (entre 600 $ et 1300 $) et l’installation (400 $ et 1100 $) d’une borne électrique résidentielle de 240 volts... avant la subvention de 600 $. De la lecture : www.vehiculeselectriques.gouv.qc.ca/decouvrir/recharge/recharge-domicile.asp
  • Vous vous inquiétez de l’usure des batteries des voitures électriques ? Leur perte de capacité annuelle joue entre 1 % et 3 %. Comme on ne recharge jamais au-delà de 80 % à 85 %, vous ne verrez pas la différence avant 10 ans, selon roulezelectrique.com, car l’hiver québécois favorise la durée de vie des batteries au lithium. 
  • Si vous habitez au 3e étage d’un triplex sans stationnement privé, vous pouvez garer votre véhicule à une borne publique de 240 volts : une recharge complète nécessitera sept heures. L’équivalent de votre dodo.