/lifestyle/health
Navigation

Garder la forme

L’exercice physique, c’est un outil essentiel de la prévention de plusieurs maladies

Karine Larose
Photo Chantal Poirier

Coup d'oeil sur cet article

L’activité physique, c’est la base de la santé : une bonne forme physique est un des éléments d’un système immunitaire efficace, assurent deux spécialistes de l’entraînement. 

• À lire aussi: Prendre sa santé immunitaire en main

« Depuis toujours, on a utilisé notre corps pour être capable de renforcer notre forme physique et notre système immunitaire, explique Bruno Lavallée, entraîneur et propriétaire de Gabba Training Online. Comme bouger a une incidence sur la santé, il est évident que l’activité physique – combinée à une alimentation équilibrée – est la première arme pour combattre les virus. »  

Prévention de diverses maladies et douleurs chroniques (dont le cancer, le diabète de type 2, les maladies du cœur et l’arthrite), meilleure circulation sanguine, renforcement du système cardiovasculaire et du système musculaire, meilleure récupération : les spécialistes s’accordent sur l’abondance des bienfaits de l’exercice.  

« L’exercice améliore la qualité de vie en ayant un effet positif sur le sommeil et le niveau d’énergie, mais aussi sur la santé mentale, comme la réduction des symptômes de dépression et d’anxiété, une meilleure gestion du stress, une meilleure concentration, une meilleure attention, explique Karine Larose, kinésiologue et directrice marketing et communications chez Nautilus Plus. Dans un contexte comme celui de la pandémie, il s’agit d’un aspect non négligeable. Il faut donc trouver toutes les occasions de bouger plus chaque jour, et ne pas négliger l’impact positif de chaque geste, si petit soit-il. » 

Si, pour plusieurs, est venue avec la pandémie une certaine propension à l’inaction et à la reprise de mauvaises habitudes (sédentarité, manque de motivation, mauvaise alimentation, découragement face à la fermeture des gyms), il semble que le moral des troupes revienne tranquillement.  

« Les gens ont envie de se remettre en forme, peut-être avec l’arrivée du printemps », renchérit Bruno Lavallée. Tout est dans faire quelque chose qu’on aime. Pour certains, cela sera faire des marches plusieurs fois par semaine ou sauter à la corde, pour d’autres, ce sera se munir d’un vélo stationnaire, danser pendant 30 minutes chez soi ou accumuler les kilomètres en raquettes ou en randonnée. Trouver une activité qui va te permettre de dire : j’ai hâte, je vais le faire, c’est ce qui fait qu’on en vient à y adhérer. »  

Les deux spécialistes insistent sur l’importance de faire affaire avec des professionnels lorsqu’il est question de mise ou de remise en forme. « Quand on commence, on est parfois confus à savoir quels exercices faire, à quelle fréquence, ajoute Karine Larose. Le fait d’avoir l’aide de professionnels (chez nous, des kinésiologues) apporte de la structure à notre entraînement. Les exercices sont adaptés à notre condition physique. »  

Les Québécois se réjouissent de la réouverture des gyms. Mais l’entraînement à distance, en ligne, reste une option appréciée depuis le début de la pandémie. Au cours du dernier mois, l’engouement pour la reprise de l’activité physique se fait sentir sur la plateforme de Bruno Lavalée qui a vu augmenter de 20 % le taux de fréquentation de Gabba Training Online. Quant à Nautilus Plus, il offre l’accès à sa plateforme d’entraînement en ligne Ultime Fit (ultimefit.com) à tous ses membres.  

3 exercices essentiels  

La kinésiologue Karine Larose propose trois classiques efficaces, utilisant seulement le poids du corps et sollicitant différents groupes musculaires. 

La planche abdominale
(3 répétitions d’une durée maximale chaque fois)

Karine Larose
Illustration Adobe Stock

Couché à plat ventre au sol, coudes sous les épaules, engagez les muscles des épaules et la ceinture abdominale (bas du dos et abdominaux) pour soulever le bassin, puis maintenez la position. Gardez la tête dans le prolongement de la colonne et les fesses à la même hauteur que les épaules. Maintenez la position le plus longtemps possible (visez 30-45 secondes), puis prenez une pause de 30 à 60 secondes avant de répéter.   

Le squat
(3 séries de 20 répétitions)

Karine Larose
Illustration Adobe Stock

Debout, les pieds un peu plus larges que les épaules, bras devant, fléchissez les genoux le plus possible en allant porter les fessiers vers l’arrière. Gardez la poitrine sortie et évitez de pencher le tronc vers l’avant. Puis poussez dans les talons pour remonter. Répétez la flexion et l’extension 20 fois. Prenez une pause de 30-60 secondes avant de reprendre une autre série.

Les pompes (push-up)
(3 séries du maximum de répétitions possible)

Karine Larose
Illustration Adobe Stock

Couché à plat ventre au sol, placez les mains au sol un peu plus larges que les épaules, en appui sur les genoux ou les pieds, contractez les fessiers et les abdominaux puis effectuez une extension des bras en gardant les coudes près du corps. Redescendez en approchant la poitrine du sol sans toucher au sol, puis remontez. Répétez un maximum de fois (visez 15 répétitions). Prenez une pause de 30-60 secondes avant de reprendre une autre série.