/news/coronavirus
Navigation

Les rassemblements dans la mire des policiers

Coup d'oeil sur cet article

Le congé de Pâques et la météo clémente de la longue fin de semaine ont entraîné l’augmentation du nombre de patrouilles des policiers du Québec, qui craignaient une hausse possible des rassemblements illégaux.

La Sûreté du Québec (SQ) a effectué dimanche des patrouilles en voiture et en VTT notamment en Beauce, dans la région de Chaudière-Appalaches.

«Ils vont aller vérifier ce qu’il passe dans les cabanes à sucre. On sait très bien que la cabane à sucre est un endroit propice pour se ressembler en famille», a indiqué Ann Mathieu, porte-parole de la SQ, en expliquant que les policiers ont été déployés partout dans la province.

La police provinciale s’est d’ailleurs arrêtée dans une érablière où un rassemblement a pu être observé.

«On sait qu’ils se ramassent de l’eau d’érable, sauf qu’il faut qu’ils soient conscients qu’ils étaient quand même peut-être un peu trop de monde pour aider», a indiqué Mme Mathieu, en donnant des indications à ses collègues.

Et Robert, le propriétaire de l’endroit, ne s’est pas opposé à ce que les policiers sillonnent les rangs pour sensibiliser les gens.

«Pour sensibiliser, c’est correct. On n’est pas obligé de toujours donner des constats d’infraction. Mais ça fait prendre conscience au monde qu’il faut faire attention. Ça vaut la peine», croit-il.

Les policiers ont également procédé à des patrouilles dans des secteurs résidentiels au courant de la journée où des brunchs ou des soupers familiaux auraient aussi pu être organisés.

«Les gens peuvent avoir tendance à dépasser les limites permises par le gouvernement. Donc, on est là pour leur rappeler la situation [et] qu’on lutte ensemble contre la COVID-19», a ajouté Mme Mathieu.

Durant ces opérations, qui sont de plus en plus fréquentes, les policiers observent les parages pour apercevoir des rassemblements ou encore les entrées de cours où un nombre anormal de voitures pourraient être stationnées.

«Les policiers ne veulent pas faire la chasse aux sorcières, aucunement. Ce que les policiers veulent, c’est faire respecter les mesures en vigueur pour le bien-être de tout un chacun», a mentionné la porte-parole.

Rappelons finalement que les récalcitrants s’exposent à des amendes de 1500 $ s’ils sont en infraction à la loi.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres