/sports/golf
Navigation

PGA: Jordan Spieth de retour dans le cercle des vainqueurs

Le golfeur américain Jordan Spieth
Photo AFP Le golfeur américain Jordan Spieth

Coup d'oeil sur cet article

L’Américain Jordan Spieth a réussi une impressionnante performance de 66 (-6) lors de la ronde finale de l’Omnium Valero Texas, dimanche à San Antonio, ce qui lui a permis de rafler la victoire.

Spieth a réussi sept oiselets, tout en commettant un seul boguey. Son cumulatif de 270 (-18) lui permet de terminer deux coups devant Charley Hoffman.

Il s’agit d’un premier triomphe en près de quatre ans pour l’athlète de 27 ans, qui avait obtenu son dernier gain en juillet 2017.

Pour ce qui est de Hoffman, il pourra dire mission accomplie, lui qui a signé des cartes respectives de 66, 65 et 66, une seconde fois, de vendredi à dimanche, après avoir entamé le tournoi avec un désastreux pointage de 75 (+3). Il conclut son parcours à deux coups du meneur.

Du côté des Canadiens, Corey Conners a connu une autre bonne journée au boulot. Il a retranché deux coups à la normale lors de la dernière journée d’activités et il s’est emparé de la 14e position, à 12 coups de Spieth.

Adam Hadwin a, lui aussi, retranché deux coups à la normale, pour terminer à deux frappes de Conners, au 23e rang.

Finalement, Nick Taylor a joué la normale de 72 coups et a pris la 59e place, à 19 frappes du gagnant.

Les golfeurs iront maintenant en Géorgie, afin d’y disputer le Tournoi des Maîtres, l’un des quatre Grands Chelems de la saison.

Tavatanakit d’un bout à l’autre

La Thaïlandaise Patty Tavatanakit s’est installée au sommet du classement du tournoi ANA Inspiration dès la première ronde et elle n’a jamais regardé derrière par la suite, en route vers une victoire au terme de la ronde finale, dimanche à Rancho Mirage, en Californie.

Une fois de plus, l’athlète de 21 ans a offert une performance sans failles pour conclure la compétition, calant deux oiselets et un aigle pour s’emparer de son premier titre en carrière dans la LPGA et de sa première victoire en Grand Chelem.

Détentrice d’une avance de cinq coups après 54 trous, Tavatanakit semblait avoir une journée relativement facile à gérer, mais la Néo-Zélandaise Lydia Ko avait d’autres plans en tête. La jeune femme de 23 ans avait un retard de huit coups au début de la ronde finale, mais elle s’est rapidement hissée au deuxième rang en retranchant plusieurs coups à la normale de 72.

Ko a finalement terminé son tournoi à deux coups de la gagnante, grâce à une performance de 62 (-10) frappes, lors de laquelle elle a réussi huit oiselets et un aigle. Elle a, du même coup, égalé le record de parcours du Mission Hills Country Club.

Pour sa part, la Canadienne Brooke M. Henderson, seule représentante de l’unifolié toujours en lice, a retranché deux coups à la normale. Elle a terminé son tournoi avec un cumulatif de 282 (-6), à 12 coups de Tavatanakit.