/sports/hockey/canadien
Navigation

«Rien à garder de ce match» –Jeff Petry

Sénateurs vs Canadiens
Photo Martin Chevalier Tyler Toffoli a salué son retour au jeu en faisant bouger les cordages, hier soir.

Coup d'oeil sur cet article

Jeff Petry connaît possiblement la meilleure saison de sa carrière. Sauf qu’hier soir, rien ne semblait fonctionner. C’était une aventure chaque fois qu’il touchait la rondelle.

« Il n’y a rien à garder de ce match. Je dois l’oublier. Je veux maintenant me concentrer sur celui de lundi. »

–Jeff Petry


Toute la soirée, les joueurs du Canadien semblaient arriver deuxièmes sur la rondelle. Surtout dans leur propre territoire où la pression des Sénateurs paraissait difficile à contenir.

« On a eu des passages à vide, ils en ont profité. Il y a eu des rebonds merdiques que nous n’avons pas été en mesure de récupérer. Ce soir, nous étions toujours en retard. Jouer du hockey de rattrapage n’est jamais une bonne idée, peu importe l’adversaire. »

–Tyler Toffoli


Les Sénateurs ont beau occuper la dernière place de la section Nord, ils ne sont pas une proie facile. Face au Tricolore, ils affichent un dossier de 4-3-0 depuis le début de la saison.

« C’est une équipe qui travaille fort. On l’a dit dès le premier jour. Ils sont bien dirigés et sont intenses. On savait que ce ne serait pas facile. Ils étaient toujours en avance sur nous et ils ont profité de leurs occasions de marquer. »

–Josh Anderson


Depuis le temps qu’on en parle, on y arrive. Au cours de chacune des cinq prochaines semaines, le Canadien disputera quatre matchs. Un rythme qui sera difficile à tenir.

« Oui, c’est un calendrier difficile, car tous les matchs sont importants. Par contre, toutes les équipes sont dans le même bateau. Se présenter et travailler fort, c’est tout ce que l’on peut exiger. Ainsi, les bons résultats vont suivre. »

–Josh Anderson