/entertainment/star-academie
Navigation

«Star Académie»: moment de vérité pour Shayan, Annabel et Jacob

«Star Académie»: moment de vérité pour Shayan, Annabel et Jacob
PHOTO COURTOISIE, Productions Déferlantes

Coup d'oeil sur cet article

Nouveau variété du dimanche, nouveau moment de vérité pour trois candidats à Star Académie. Qui de Shayan Heidari, Annabel Oreste ou Jacob Roberge se tirera de la mise en danger et retournera à l’Académie, et qui devra partir? Shayan et Annabel traversent l’épreuve pour la deuxième fois, tandis que le surdoué Jacob ne l’avait encore jamais affrontée.

Avant de connaître le coup de cœur du public et des professeurs, nos académiciens auront encore une fois la chance de chanter avec des invités de prestige, la crème des artistes québécois: Bruno Pelletier et Ginette Reno dans un pot-pourri hommage à Luc Plamondon, Paul Daraîche et Guylaine Tanguay dans un numéro country, Émile Bilodeau dans des morceaux de son répertoire, et on aura droit à un deuxième segment éclaté signé Mika!

«Star Académie»: moment de vérité pour Shayan, Annabel et Jacob
PHOTO COURTOISIE/Productions Déferlantes

Le public pourra voter pour protéger un candidat de l’élimination ce soir, 19h, à TVA.

Shayan Heidari 

«Star Académie»: moment de vérité pour Shayan, Annabel et Jacob
TVA

Que chanteras-tu dimanche pour défendre ta place à l’Académie?

«Je vais chanter Marvin Gaye, de Charlie Puth. À travers cette chanson, j’aimerais partager le message aux gens que, dans la vie, il faut prendre le temps de voir et apprécier les moments positifs. C’est aussi une chanson qui parle d’un amour très positif et optimiste. Ça rend les gens de bonne humeur.»

Est-ce que cette deuxième mise en danger est plus stressante que la première, pour toi?

«Beaucoup moins stressante qu’avant. En ce moment, c’est rendu à un point où on est tous bons et bonnes, et on n’a pas vraiment de raisons de se comparer. À la fin de la journée, on ne peut pas contrôler ce qui va se passer. J’ai hâte de performer et de montrer ce que je suis capable de faire.»

Quels aspects de ta personnalité d’artiste souhaites-tu travailler avec cette deuxième mise en danger?

«C’est de me prouver que je suis capable de chanter des chansons qui dansent, qui font bouger, qui rendent les gens de bonne humeur. Et d’inspirer en faisant ça, et non seulement des chansons tristes et mélancoliques.»

Tu as été très sincère et vulnérable avec Lara Fabian quand tu as appris que tu étais en danger. Pourquoi es-tu devenu aussi émotif?

«Ça arrive à tout le monde! On commence à avoir des doutes, des pensées négatives, on commence à stresser. Ça arrive de temps en temps, d’être émotif. Les êtres humains veulent à tout prix être heureux dans la vie et, parfois, les choses ne se passent pas comme on veut, et on vit plein d’émotions. On passe tous par ça, éventuellement!»

Si tu avais un mot à dire au public pour le convaincre de voter pour toi dimanche, quel serait-il?

«La musique est quelque chose qui me passionne énormément. Puisque ça me passionne, je veux tellement toujours apprendre davantage. Star Académie est une très grande opportunité d’apprendre et de devenir un meilleur artiste, avec des profs merveilleux.»

Annabel Oreste 

«Star Académie»: moment de vérité pour Shayan, Annabel et Jacob
TVA

Que chanteras-tu dimanche pour défendre ta place à l’Académie?

«Je vais chanter Fever, popularisée par Peggy Lee, mais qui a été originalement écrite par Little Willie John. J’ai choisi cette chanson parce que j’ai du fun à l’interpréter, et ça me permet de montrer un côté théâtral au public.»

Est-ce que cette deuxième mise en danger est plus stressante que la première, pour toi?

«Elle est vraiment moins stressante. Rendu à cette étape de l’aventure, ça devient juste plus agréable de performer en solo. J’ai hâte de montrer aux professeurs que je suis capable d’incorporer tout ce qu’ils m’ont appris dans mes prestations et de devenir une meilleure artiste. Je décide aussi de voir davantage cette mise en danger comme si j’étais une invitée spéciale de Star Académie, plutôt qu’une candidate en danger!»

Quels aspects de ta personnalité d’artiste souhaites-tu travailler avec cette deuxième mise en danger?

«J’aimerais travailler mon côté théâtral, le fait de jouer un rôle.»

Les professeurs t’ont mentionné en évaluation que tu es de plus en plus lumineuse dans tes prestations, que tu sembles avoir abandonné une certaine colère. Qu’est-ce qui explique cette évolution, selon toi?

«Pour moi, cette évolution a commencé au moment où Lara Fabian m’a posé une question en sortant de son bureau [concernant l’amour à insuffler à une prestation de mise en danger]. Cette question a changé toute ma manière de voir et de vivre mon parcours à l’Académie, mais je crois aussi qu’elle a changé ma vie. Je me suis posé cette question pendant une semaine, et j’ai fait en sorte que chacune de mes actions soit, en fait, un geste d’amour envers les autres et moi-même.»

Si tu avais un mot à dire au public pour le convaincre de voter pour toi dimanche, quel serait-il?

«J’invite le public à voter pour le candidat qui, à leur avis, a su les faire rêver!»

Jacob Roberge 

«Star Académie»: moment de vérité pour Shayan, Annabel et Jacob
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Qu’est-ce que ça représente pour toi, d’être mis en danger?

«Je pense que ça représente une belle opportunité de me présenter dans mon style, dans ma zone de confort, et de montrer au public qui je suis comme artiste.»

Tu es le seul candidat qui n’avait encore jamais été mis en danger. Crois-tu que c’est un avantage pour toi d’être en danger pour la première fois aussi tard dans la saison?

«Je ne sais pas si c’est un avantage, mais c’est peut-être un bon signe (rires). Ça veut dire que les professeurs ont bien aimé mes performances jusqu’à maintenant.»

On peut déjà constater que les gens t’aiment énormément. Le public et les professeurs n’ont toujours que de bons mots pour toi. Vois-tu cette affection comme un avantage, ou comme une pression supplémentaire à bien performer?

«Je dirais un avantage, dans le sens où ça me motive à bien performer. Mais, effectivement, il y a une petite pression. La semaine dernière, il n’y avait aucun numéro où je ressortais du lot, contrairement à d’autres variétés des semaines précédentes... et je me suis retrouvé en danger! Peut-être que, dans ce cas, il y a une petite pression de bien performer chaque semaine.»

Que chanteras-tu dimanche pour défendre ta place à l’Académie?

«Je vais chanter The Winner Takes It All d'ABBA. C’est une chanson que je vais ramener dans mon style, dans un mélange de ballade et de chanson rock. C’est une chanson qui met ma voix en valeur et qui porte un beau message.»

Si tu avais un mot à dire au public pour le convaincre de voter pour toi dimanche, quel serait-il?

«Je dirais que l’Académie a peut-être besoin de moi! Je suis toujours là pour aider les autres académiciens dans leurs compositions ou les accompagner s’ils ont besoin d’une note, d’aide musicale en tant que telle. Je pense que je suis un bel atout à l’Académie.»