/sports/soccer
Navigation

Commotions cérébrales dans la MLS: du nouveau durant les matchs

Commotions cérébrales dans la MLS: du nouveau durant les matchs
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

La Major League Soccer (MLS) mettra en place une nouvelle mesure permettant aux équipes d’effectuer pendant les matchs un maximum de deux changements reliés aux joueurs susceptibles d’avoir subi une commotion cérébrale.

Ainsi, le circuit Garber a confirmé lundi sa participation au projet-pilote de la FIFA relatif à ce type de blessure; celui-ci est en vigueur jusqu’au 31 août 2022, mais une décision quant à sa prolongation ou à l’implantation de règles en permanence sera prise à la rencontre annuelle de l’International Football Association Board en mars 2022. L’initiative en question autorisera les clubs à remplacer un athlète ayant eu une commotion – ou qui a de fortes probabilités d’en avoir eu une – au cours de la rencontre, et ce, peu importe le nombre de substitutions déjà effectuées.

Conséquemment, la MLS prévoit trois types de remplacement de joueurs pour les parties de la saison 2021. Les changements normaux seront permis jusqu’à un maximum de cinq, comme ce fut le cas l’an passé; ceux relatifs aux commotions, qui pourront être réalisés immédiatement après le jeu concerné ou au terme d’une évaluation subséquente; enfin, les changements supplémentaires seront accordés à la formation rivale de celle aux prises avec le type de blessure évoquée.

Dans ce dernier cas, un club pourra effectuer un remplacement de plus (jusqu’à un maximum de deux) après avoir utilisé ses cinq substitutions régulières si son opposant s’est prévalu de l’option de changement supplémentaire pour des motifs reliés aux commotions.

Dans un communiqué, la ligue a précisé que les arbitres pourront stopper le jeu s’ils croient qu’un joueur a subi une blessure à la tête. Ils n’auront toutefois pas à déterminer le type de substitution, ni la pertinence de remplacer ou non l’athlète concerné.