/sports/baseball
Navigation

Nelson Cruz a encore l’affaire

Nelson Cruz
Photo AFP Nelson Cruz

Coup d'oeil sur cet article

Profitant d’une incroyable performance de Nelson Cruz, les Twins du Minnesota ont signé un imposant gain de 15 à 6 face aux Tigers de Detroit, lundi, au Comerica Park.

À 40 ans, le frappeur désigné s’est démarqué avec son bâton, lui qui a produit cinq points en six apparitions à la plaque. L’athlète qui évolue dans le baseball majeur depuis 2005 a expulsé la balle à l’extérieur des limites du terrain à deux reprises, dont une fois lorsque tous les coussins étaient occupés par ses coéquipiers.

Pour ce grand chelem, Cruz a dû s’y prendre à deux reprises. Le vétéran a d’abord frappé la balle avec puissance dans le coin droit du terrain, mais l’objet a frappé la tige. Son coup de circuit s’est donc transformé en fausse balle. Dès le tir suivant, Cruz a de nouveau étiré les bras, et la balle a terminé sa course 377 pieds plus loin.

En poste pendant l’exploit du quadragénaire, le lanceur partant Jose Urena (0-1) a encaissé le revers. Le natif de la République dominicaine a permis six points mérités sur quatre coups sûrs en trois manches de boulot. La victoire a été obtenue par Matt Shoemaker (1-0). En six manches sur la butte, l’ancien porte-couleurs des Blue Jays de Toronto n’a donné qu’un seul point mérité sur trois frappes en lieu sûr. Il a également retiré cinq rivaux sur des prises. Le sauvetage a été enregistré par Randy Dobnak, qui a œuvré lors des trois derniers engagements de ce duel.

Les artilleurs des Royals font le travail

Au Progressive Field, les Indians de Cleveland ont été muselés par les artilleurs des Royals, et la formation de Kansas City l’a emporté 3 à 0.

Le partant des vainqueurs, Danny Duffy (1-0), n’a permis que deux coups sûrs et trois buts sur balles en six manches de boulot. Le vétéran de 32 ans a également passé cinq adversaires dans la mitaine. Son remplaçant, Scott Barlow, a été parfait en deux engagements, tandis que le releveur Jesse Hahn a réussi le sauvetage en neuvième. Au total, les frappeurs des Indians n’ont amassé que trois frappes en lieu sûr.

Offensivement, les Royals ont été propulsés par Whit Merrifield. Ce dernier a d’abord réussi son troisième circuit de la présente saison en deuxième manche, alors que son coéquipier Nicky Lopez était sur les sentiers. Le produit de l’Université de la Caroline du Sud a aussi poussé Ryan McBroom au marbre avec un ballon-sacrifice en septième.